•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rob Ford recevra un traitement expérimental contre le cancer

L'ex-maire Rob Ford, avant son intervention chirurgicale

L'ex-maire Rob Ford, avant son intervention chirurgicale

Photo : Photo fournie par Dan Jacob, un des membres du personnel de Rob Ford

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'ancien maire de Toronto Rob Ford est de retour à l'hôpital pour subir d'autres traitements de chimiothérapie. Mais, cette fois-ci, ces traitements devraient mieux ciblés, grâce à une nouvelle technologie appelée « médecine de précision ».

Selon cette nouvelle méthode, un échantillon de la tumeur du patient est greffé en laboratoire à des souris dépourvues de système immunitaire. Différents types de chimiothérapie sont ensuite testés sur les souris pour déterminer lequel est le plus efficace.

Les médecins peuvent alors offrir un traitement mieux ciblé au patient.

Rob Ford est traité à l'Hôpital Mont Sinaï pour une forme rare de cancer, un liposarcome malin, diagnostiqué en 2014, qui l'avait forcé à l'époque à abandonner la campagne à la mairie. Après une série de traitements de chimiothérapie, le conseiller municipal a subi une opération pour lui retirer une tumeur à l'abdomen. Mais d'autres masses cancéreuses sont apparues par la suite près de sa vessie.

Expérimental

La nouvelle approche de chimiothérapie a été mise au point aux États-Unis et en Israël, mais elle en est toujours au stade des essais cliniques.

Pour certains patients, comme le Torontois Uron Panov, les résultats sont prometteurs, mais pas pour tous.

Des résultats définitifs quant à ce traitement ne seront connus que dans plusieurs années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario