•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remise à l'eau des grands saumons obligatoire en début de saison dans la majorité des rivières

Plan de gestion pour le saumon
Radio-Canada

Québec vient de présenter les règles à suivre sur les rivières à saumon du Québec pour les dix prochaines années. Ce plan de gestion prévoit notamment une remise à l'eau obligatoire des grands saumons en début de saison et à l'extérieur des rivières comme dans le fleuve.

Avec ce plan de gestion, les règles sont claires pour les responsables de toutes les zones d'exploitations (ZEC), habituées à gérer les stocks de saumons qui se retrouvent dans leurs rivières.

L'objectif est de préserver une ressource qui est en baisse depuis 2014.

  • Sur toutes les rivières où la pêche est autorisée, la remise à l'eau des grands saumons sera obligatoire en début début de saison, à l'exception des rivières de la région du Nord-du-Québec et des rivières Moisie, Natashquan et Causapscal, des rivières qui ne sont pas dans une situation critique. Elles seront réévaluées annuellement.
  • Il sera permis de conserver les grands saumons à partir du premier juillet ou du premier août, dans les rivières dont les montaisons ont été supérieures à la cible de gestion au cours des cinq dernières années.
  • Les modifications réglementaires entreront en vigueur à compter du 1er avril 2016.

Selon le directeur général de la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec. Florent Garnerot, pour éviter qu'on prélève des saumons pendant les années où c'est difficile, il fallait adopter le principe de précaution.

En mettant la remise à l'eau en début de saison, on est capable de compter les saumons qui sont dans notre rivière et de décider " Oui, je vais capturer et non je ne vais pas capturer ". 

Florent Garnerot, directeur général de la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec

Outil politique

La pêche au saumon sur la rivière aux Rochers Photo : Radio-Canada

Autre règle importante : la remise à l'eau des grands saumons sera obligatoire à l'extérieur des rivières, comme dans le fleuve Saint-Laurent.

La pression était forte pour que Québec resserre les règles. Elle est la seule province canadienne où il est permis de garder de grands saumons.

Ce plan devient aussi un outil politique pour exiger des baisses de captures ailleurs, comme au Groenland.

Le Québec est toujours pointé du doigt en raison de ses captures de grands saumons. [...] Le Groenland se servait de cet argument-là pour dire " Nous aussi on peut capturer ".

Florent Garnerot, directeur général de la Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec

Plan jugé incomplet

Pour sa part, Jean Roy, gestionnaire des trois rivières à saumon de Gaspé, voit d'un bon œil ce plan, mais le juge incomplet. Il se dit déçu du fait qu'on ne tient compte que de la ressource.

Un plan de préservation et de conservation ça va, mais on ne parle pas de l'impact que ça peut avoir sur le pêcheur. On ne parle pas de tout l'aspect socio-économique.

Jean Roy, directeur-général, Société de gestion des rivières du Grand Gaspé

Au pays, le Québec a des pouvoirs exceptionnels par rapport aux autres provinces, où les stocks et les mesures de conservation du saumon sont gérés entièrement par le fédéral.

D'après un reportage de Martin Toulgoat

Est du Québec

Sports