•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ choisit Hélène Girard dans Chicoutimi

Entrevue avec Hélène Girard

Hélène Girard représentera la Coalition avenir Québec (CAQ) lors des prochaines élections partielles dans Chicoutimi.

Le chef François Legault en a fait l'annonce mardi après-midi, à Saguenay. Il a présenté Mme Girard comme étant la candidate capable de percer le château fort péquiste.

Hélène GirardHélène Girard était accompagnée de sa fille et de son père lors du dévoilement de sa candidature. Photo : ICI Radio-Canada

Mme Girard travaille dans le monde des médias depuis une trentaine d'années. Elle a notamment été animatrice dans des stations radiophoniques du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle est actuellement conseillère publicitaire, toujours dans le monde des médias.

Hélène Girard dit se reconnaître complètement dans le programme de la CAQ. Elle entend axer sa campagne sur les enjeux locaux, notamment les enjeux économiques.

Je suis une femme de défi. Les gens voient mon potentiel, me font confiance, me donnent le goût. J'ai la piqûre de la CAQ maintenant et je ne prendrai aucun médicament pour guérir cette piqûre.

Hélène Girard, nouvelle candidate de la CAQ

Russel-Aurore Bouchard renonce

Russel-Aurore BouchardRussel-Aurore Bouchard Photo : Radio-Canada

Pour sa part, l'historienne Russel-Aurore Bouchard renonce à se présenter candidate indépendante à l'élection partielle dans Chicoutimi.

Sur sa page Facebook, elle écrit qu'après réflexion, « cet univers n'est pas le mien », affirmant se sentir incapable de se soumettre aux compromis liés à la vie politique.



Mme Bouchard avait annoncé la possibilité de se présenter, entre autres pour s'opposer à la création du registre québécois des armes à feu.

La date de l'élection partielle dans Chicoutimi est toujours inconnue. Ce scrutin vise à trouver le nouveau représentant de la circonscription à l'Assemblée nationale après la démission de l'ex-député Stéphane Bédard en octobre dernier.

.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique