•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau programme d'immersion française pourrait voir le jour à Edmonton

Des éleves du CSF.

Des éleves du CSF dans uune classe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau programme d'immersion en langue française dès la maternelle pourrait voir le jour à la rentrée prochaine dans le centre-ville d'Edmonton.

Le Conseil scolaire public d'Edmonton envisage d'offrir des cours d'immersion française pour les tout-petits à l'École Oliver, s'il y a assez d'inscrits d'ici le 15 avril.

« Il faut qu'il y ait au moins 20 à 30 élèves qui s'engagent d'ici cette date », explique l'ancienne membre du Conseil scolaire public d'Edmonton Heather MacKenzie.

La jeune maman dit que c'est un soulagement, après avoir travaillé sur ce projet pendant 18 mois. Elle a commencé à penser à cela en 2013, quand elle était enceinte de sa fille. Elle a alors réalisé qu'il n'existait aucun programme de langue française dans les écoles publiques au centre-ville d'Edmonton.

Quelque temps plus tard, elle a commencé à sonder le voisinage afin de voir si d'autres parents seraient intéressés par un programme de langue française commençant dès la maternelle.

« J'ai lancé une enquête plus large autour de la langue en général et d'un programme de langue seconde, explique-t-elle. Au cours du processus, nous avons appris qu'il y avait un intérêt de la part des résidents pour un programme de langue française. »

Son étude a montré que les parents de 29 élèves étaient favorables à un programme d'immersion en langue française, soit assez pour une classe entière. Cette information s'est avérée de première importance pour le Conseil scolaire, dit-elle, puisqu'il a besoin de savoir si la communauté témoigne assez d'intérêt avant de lancer un nouveau programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !