•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boxeurs professionnels à Rio : le WBC s'y oppose

Des gants de boxe.

Des gants de boxe.

Photo : iStock/BrianAJackson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le World Boxing Council (WBC) critique vivement l'Association internationale de boxe (AIBA) pour avoir proposé de permettre aux boxeurs professionnels de vivre l'aventure olympique à Rio.

Dans les réunions qu'ils ont tenues cette semaine à Manchester, les dirigeants de l'AIBA ont discuté de l'annulation de la règle qui permet seulement aux boxeurs amateurs de participer aux Jeux olympiques, qui commencent le 5 août.

« Nous voulons voir les meilleurs boxeurs aux Jeux olympiques », a déclaré son président, Ching-Kuo Wu.

Mauricio Sulaiman, du WBC, a déclaré que l'AIBA « n'a aucune idée de ce que la boxe signifie et représente ». Le président de la plus importante fédération de boxe a aussi prédit « de dangereux duels inégaux entre des boxeurs professionnels d'expérience et des boxeurs amateurs », si les professionnels acceptent l'invitation de l'AIBA.

Il est absolument possible que des changements pour étendre l'admissibilité olympique aux professionnels soient effectués à temps pour les Jeux, a soutenu le président de l'AIBA cette semaine.

Pour être acceptée, la proposition de l'AIBA devra être ratifiée par sa commission exécutive, une possibilité qui pourrait se matérialiser dans les prochains mois, estime Ching-Kuo Wu.

L'AIBA espère pouvoir agir rapidement pour permettre aux fédérations nationales d'élargir le bassin de boxeurs pouvant participer aux qualifications olympiques.

Si les changements sont apportés à temps et que les professionnels obtiennent l'aval de leur fédération nationale, ils devront probablement participer au tournoi de qualification olympique en Azerbaïdjan en juin. Leurs engagements professionnels et les risques de blessures courus dans ce type de tournoi où les boxeurs doivent se battre plusieurs fois en quelques jours sont des obstacles importants à leur participation aux Jeux de Rio.

Wu s'est engagé à réformer les critères d'admissibilité pour les Jeux olympiques depuis son élection à la présidence de l'AIBA, en 2006.

Sous sa présidence, l'AIBA a abandonné le mot « amateur » dans son appellation et a ouvert partiellement la porte des Jeux aux professionnels. Selon de nouvelles règles en vigueur en 2013, des pugilistes qui ont disputé moins de 15 combats pour lesquels ils ont été payés peuvent participer aux Jeux, à condition d'être liés contractuellement à la branche professionnelle de l'AIBA : l'APB.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !