•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la marijuana à la pharmacie?

The marijuana situation is a little confused in Canada right now. There are 29 federally licensed producers of medical marijuana, and about 30,000 useres, some of whom have been growing their own at home. A federal court is to decide whether that is legal or not, and the federal government is looking at developing regularions for legalizing recreational use.

The marijuana situation is a little confused in Canada right now. There are 29 federally licensed producers of medical marijuana, and about 30,000 useres, some of whom have been growing their own at home. A federal court is to decide whether that is legal or not, and the federal government is looking at developing regularions for legalizing recreational use.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La chaîne Shoppers Drug Mart s'intéresse à la vente de marijuana thérapeutique dans ses succursales. Selon l'entreprise, elle devrait être un médicament d'ordonnance comme les autres et devrait être distribuée par les pharmaciens afin que cela soit sécuritaire. 

Un texte de Natasha MacDonald-DupuisTwitterCourriel

« Les Canadiens pourraient bientôt acheter de la marijuana médicale de marque Choix du Président. »

— Une citation de  Sylvain Charlebois, professeur à l'Institut alimentaire de l'Université de Guelph 

Pour l'instant, seuls les distributeurs approuvés par Santé Canada peuvent vendre de la marijuana. Mais si la nouvelle loi sur la marijuana le permet, la plus grande chaîne de pharmacies au Canada pourrait demander une licence.

Shoppers Drug Mart est détenue par le groupe de sociétés Loblaw, ce qui donnerait à la chaîne une portée de détail inégalée à travers le pays. Elle aurait entre autres contacté Hydropothecary, un producteur de marijuana médicale de la région de Gatineau.

« Ils sont intéressés par plusieurs de nos produits...de l'huile de cannabis, mais aussi des fleurs. »

— Une citation de  Sébastien St-Louis, président de The Hydropothecar

Elle n'est pas la seule chaîne de pharmacies à s'intéresser au cannabis. London Drugs, un détaillant situé dans l'Ouest canadien, a aussi exprimé son intérêt.

« Nous pensons que la marijuana sera éventuellement distribuée en pharmacie. Celles-ci sont les mieux qualifiées pour guider les gens dans leurs choix médicaux. »

— Une citation de  John Tse, vice-président de London Drugs

En juin dernier, la Cour suprême a légalisé la vente de marijuana thérapeutique sous toutes ses formes. Depuis, les pharmacies s'intéressent surtout à l'huile de cannabis. Selon Mark Gobuty, président de Peace Naturals Project, l'huile de cannabis vendue dans des emballages sous vide, avec de petits compte-gouttes à l'intérieur, pourrait ressembler à un vrai médicament. 

Sans vouloir les nommer, le producteur de marijuana dit avoir été contacté par deux d'entre elles. Selon lui, les pharmacies seraient intéressées à vendre la marijuana thérapeutique sous leurs marques maison.

Qu'en pensent les consommateurs?

Alors que certains se disent rassurés à l'idée que la marijuana soit distribuée en pharmacie, des établissements que plusieurs estiment être dignes de confiance, d'autres sont plus sceptiques.  

« C'est une idée bizarre, surtout pour ce genre de commerce familial. Je ne suis pas à l'aise avec ce concept. »

— Une citation de  Bridget Laney, consommatrice

L'industrie passe en seconde vitesse

L'industrie de la marijuana au Canada pourrait bientôt subir de grands bouleversements. L'ancien chef de la police de Toronto, Bill Blair, pilote actuellement le dossier de la légalisation de la marijuana.

La marijuana thérapeutique est déjà légale au Canada et, mercredi, la Cour suprême a autorisé la culture du cannabis à la maison à des fins médicales.

Les pharmacies pourraient même faire de la compétition au gouvernement de l'Ontario. Récemment, la première ministre, Kathleen Wynne, a déclaré que « ça aurait du sens d'utiliser le réseau de distribution » de la LCBO si le cannabis est légalisé par le gouvernement fédéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario