•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Tournoi des coeurs, une histoire de famille

La capitaine de l'Ontario Jenn Hanna

La capitaine de l'Ontario Jenn Hanna

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

GRANDE PRAIRIE - Si on faisait l'arbre généalogique des athlètes qui participent au Tournoi des coeurs cette semaine à Grande Prairie, en Alberta, on découvrirait toutes sortes de choses intéressantes. On y retrouverait des noms très connus, on verrait des liens avec des participants du Brier et on noterait que certains arbres se croisent même entre eux.

Un texte de Patrick HenriTwitterCourriel

Le cas de l'équipe de l'Ontario est sans doute le plus intéressant. Au sein de l'équipe, on retrouve la capitaine Jenn Hanna, sa soeur Steph et leur père Bob qui est l'entraîneur.

La première pierre de l'équipe Karen Seagle et la troisième pierre Brit O'Neill forment, quant à elles un couple.

Mon père nous a dit de ne pas nous battre durant la journée, alors nous attendons le soir à l'hôtel.

Jenn Hanna, capitaine Ontario

La capitaine ontarienne, qui a toujours un commentaire pour faire rire son entourage, affirme que même s'il semble y avoir deux familles au sein de l'équipe, les quatre joueuses, leur entraîneur et la cinquième, Pascale Letendre, forment ensemble une grande famille.

On retrouve aussi deux soeurs au sein de la formation de Terre-Neuve-et-Labrador. La capitaine Stacie Curtis est la soeur ainée de Julie Devereaux, la troisième pierre de l'équipe.

Les cousines des Maritimes

Les affrontements entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick ne sont plus vraiment spéciaux pour Teri Udle et Rebecca Atkinson.

Udle, première pierre de la Nouvelle-Écosse, et Atkinson, troisième pierre du Nouveau-Brunswick, sont des cousines. C'est la troisième fois qu'elles se rencontrent lors d'un Championnat canadien. Elles s'affrontent aussi régulièrement dans des tournois locaux.

« Certains membres de notre famille ont des chandails qui représentent le Nouveau-Brunswick devant et la Nouvelle-Écosse derrière », mentionne Atkinson, qui est aussi la belle-soeur de Jane Boyle, qui lance les premières pierres de son équipe.

L'élève qui pourrait dépasser le maître

Jill Officer, la deuxième pierre de l'équipe de Jennifer Jones, qui représente Équipe Canada à Grande Prairie, a longtemps donné des conseils à sa nièce Kristin MacCuish, la première pierre du Manitoba. Cette époque-là est terminée.

Je dois me retenir, car maintenant elle fait partie de l'opposition et pourrait utiliser mes conseils pour nous battre.

Jill Officer, deuxième pierre, Équipe Canada

L'affrontement de jeudi après-midi, entre les deux membres de la même famille, sera néanmoins spécial pour la médaillée d'or olympique en 2014, car elle joue très rarement contre sa nièce.

Les deux joueuses s'étaient affrontées en finale provinciale au Manitoba en 2015 et c'est la tante qui avait eu le dessus.

Kristin, âgé de 23 ans, admet que c'est étrange de jouer contre celle qu'elle admire et qu'elle encourage depuis des années. « Je tente de convaincre ma grand-mère de changer d'allégeance, dit-elle, mais elle refuse. Elle est derrière Jill et Jennifer Jones depuis trop longtemps. »

Des pères, des oncles et des maris connus

Les pères de plusieurs joueuses ont déjà joué et remporté le Championnat canadien masculin, le Brier.On peut penser à Ashley Howard de la Saskatchewan, la fille de Russ Howard et ;a nièce de Glenn Howard, à Chelsea Carrey de l'Alberta, la fille de Dan Carrey, et à Kerri Einarson, la nièce de Greg McAuley.

Les maris d'Annie Lemay, deuxième pierre pour le Québec, et de Dawn McEwen s'affronteront dans quelques jours au Brier à Ottawa. Jean-Michel Ménard représentera le Québec pour une dixième fois, alors que ce sera une première participation pour le capitaine du Manitoba, Mike Ewen. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Curling

Sports