•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Glissement de terrain à Lennoxville : début des travaux de stabilisation sur la route 108

Glissement de terrain à Bury

Photo : ICI Estrie/Martin Bilodeau

Radio-Canada

Des perturbations sur la route 108-143 sont à prévoir au cours des prochains jours, près de l'autoroute 410, dans le secteur Lennoxville de Sherbrooke. Le ministère des Transports amorce des travaux pour stabiliser un talus, où s'est produit un affaissement, à la mi-janvier.

Des fermetures ponctuelles se produiront pendant la période des travaux, entre 7 h et 17 h, afin de permettre aux véhicules lourds de circuler. Les travaux devraient durer quatre jours.

L'affaissement était survenu à environ 75 mètres de la route, et s'étendait jusqu'à la rivière Massawippi. Une portion de la piste cyclable avait également été ensevelie par la boue et la glace. Heureusement, personne n'avait été blessé.

Lieu de l'affaissement de terrain dans le secteur Lennoxville de SherbrookeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lieu de l'affaissement de terrain dans le secteur Lennoxville de Sherbrooke

Photo : Google Map

« Les travaux consistent à adoucir le profil de la pente pour éviter qu'il y ait d'autres affaissements », explique Nadège Tessier, du ministère des Transports. Entre 1500 et 1700 mètres cubes de matériaux seront déplacés. Ces dépôts de terre et de roches sont des surplus accumulés lors de la contruction du prolongement de l'autoroute 410, et ils seront entreposés sur un terrain situé à proximité.

Des résidus des travaux de construction du prolongement de l'autoroute 410, entreposés sur ce terrain, auraient causé l'affaissement. Toutefois, la cause exacte de l'incident reste inconnue. Mme Tessier souligne que des travaux de sondage et de forage seront également réalisés au cours des prochains jours pour comprendre ce qui s'est passé. Selon elle, les travaux ont été réalisés par un entrepreneur qui a suivi toutes les normes du ministère des Transports.

Cet entrepreneur est responsable, pour l'instant, des travaux. Une fois la cause de l'affaissement connue, la facture pourrait toutefois être assumée par une tierce partie. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Accidents et catastrophes

Justice et faits divers