•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des changements au Réseau en immigration francophone de l'Alberta

Le président de l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA), Jean Johnson
Le président de l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA), Jean Johnson Photo: ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Le Réseau en immigration francophone de l'Alberta (RIFA) de l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) change son mode de fonctionnement et se dote d'un comité consultatif permanent qui s'assurera de la mise en oeuvre des plans d'action.

Ces changements ont été décidés lors d'une rencontre tenue jeudi passé à Edmonton, rapporte un communiqué de l'ACFA publié lundi.

Les membres du RIFA et les intervenants de première ligne se réuniront dorénavant deux fois par an.

Les intervenants de première ligne comprennent les agences d'accueil et d'établissement, les agences d'emploi, les conseils scolaires, le Conseil de développement économique de l'Alberta et les ACFA régionales qui servent les immigrants au quotidien.

Composition du comité permanent du RIFA :

  • Jean Johnson, président
  • Michelle Margarit, vice-présidente
  • Georges Bahaya, responsable du secteur de l'accueil et de l'établissement
  • Erwan Goasdoué, responsable du secteur emploi
  • Guy Perreault, responsable du secteur éducation
  • Angélina Gionet et Esdras Ngenzi, responsables des entités régionales (nord et sud)
  • Pablo Rodriguez et Fernande Bergeron, chefs de file/clientèle
  • Isabelle Laurin et Ida Kamariza, personnes ressources.

Le RIFA a promis d'améliorer ses façons de communiquer. « Nous communiquons mal les avancées communautaires. Il faudra s'y attarder dans la prochaine année », dit dans un communiqué, Jean Johnson, président du RIFA et de l'ACFA.

Deux consultants, Paul Denis et Marc Arnal, ont été mandatés pour évaluer le travail du RIFA au cours des trois dernières années.

Le RIFA a été créé en avril 2011 pour faciliter l'intégration des nouveaux arrivants francophones en Alberta au cours des 20 années suivantes. L'organisme répondait au plan d'engagement communautaire 2030 qui a formulé des recommandations à ce sujet.

Alberta

Nouveaux arrivants