•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La méditation fait son chemin dans les classes du CSF

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Enfant qui médite

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une forme de méditation appelée la pleine conscience se glisse dans les écoles du Conseil scolaire francophone (CSF) de la Colombie-Britannique pour soulager un nombre croissant d'enfants anxieux.

Devant ce quotidien d'élèves stressés de classes primaires, les enseignants ont discuté de la pleine conscience comme outil psychologique lors de leur journée annuelle de développement professionnel.

Ils étaient guidés par Laurence Mercier, une Québécoise enseignante en méditation. « [C'est une façon] de dire je suis dans l'instant présent, pleinement là. J'en fais l'expérience avec mes cinq sens, » dit-elle.

Marie Laviolette, une enseignante de maternelle à l'école Océane de Nanaimo, constate que cette forme de méditation « favorise beaucoup la prise de conscience chez les enfants qui sont plus nerveux et qui ont besoin d'apprendre à se calmer et à gérer leurs émotions ».

La pleine conscience est utilisée couramment dans les écoles anglophones de Vancouver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !