•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il faut conserver le nom des prix Jutra » - Chloé Sainte-Marie

La chanteuse Chloé Sainte-Marie
La chanteuse Chloé Sainte-Marie Photo: chloestemarie.ca
Radio-Canada

Dans une lettre ouverte publiée vendredi, la chanteuse et actrice Chloé Sainte-Marie demande que le nom des prix « Jutra » soit conservé.

Selon elle, le cinéaste Gilles Carle, son conjoint décédé en 2009, était un « grand admirateur de Claude Jutra et de son œuvre magistrale ».

Chloé Sainte-Marie est « troublée et triste face à ce scandale », mais elle estime que « les raisons qui ont, à l'époque, présidé au choix de Claude Jutra demeurent ».

Lettre ouverte de Chloé Sainte-Marie

Gilles Carle était
grand admirateur de Claude Jutra
et de son œuvre magistrale.

Et en dépit des prescriptions de vérité
entourant le cinéaste Claude Jutra,
j'estime qu'il faut conserver
le nom des prix Jutra.

Les raisons qui ont, à l'époque, présidé
au choix de Claude Jutra demeurent.

Je suis troublée et triste face à ce scandale
provoqué à la suite de la publication de la biographie de Claude Jutra.

Claude Jutra est devenu objet de fabrication d'un scénario stigmatisant son oeuvre.

Qui sait! Il y a peut-être des secrets qui vont émerger un jour concernant Pierre Elliott Trudeau, Robert Bourassa, etc.? Qu'en est-il de Harper, le preacher soi-disant sans tache?

Je reçois plusieurs appels et courriels
demandant mon avis concernant Gilles Carle
pour suppléer à l'éviction de Claudre Jutra.

Quel que soit le ou la cinéaste auquel on fera appel, la réalité est piégée par un choix de rédemption.

Choisir Gilles Carle
c'est le précipiter dans un tel piège.

Gilles Carle était un homme libre.

Un homme libre et fier qui, tel le carcajou,
s'enlève la patte du piège.

Mercredi, l'organisme Québec Cinéma a annoncé qu'il n'utiliserait plus le nom « Jutra » pour désigner le gala annuel du cinéma québécois, connu sous le nom de La soirée des Jutra.

Gilles Carle avec Chloé Sainte-Marie lorsqu'il a reçu le Jutra-hommage en 2001Gilles Carle avec Chloé Sainte-Marie lorsqu'il a reçu le Jutra-Hommage en 2001 Photo : CP Photo/André Forget

Cette décision est survenue à la suite de la publication dans le quotidien La Presse du témoignage d'une présumée victime d'agressions sexuelles du réalisateur Claude Jutra.

Avec son conjoint le cinéaste Gilles Carle, aujourd'hui décédé, Chloé Sainte-Marie a souvent fréquenté Claude Jutra.

Le legs cinématographique du scénariste, réalisateur, monteur et producteur Gilles Carle a profondément marqué le Québec.

Gilles Carle est décédé en 2009 à l'âge de 81 ans, après un long combat contre la maladie de Parkinson.

L'Académie lui a remis un Jutra-Hommage en 2001.

Arts