•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les couleurs de l'Afrique à l'honneur au African Fashion Week Edmonton

La mode africaine
La mode africaine Photo: Rebecca Blackwell
Radio-Canada

Les 19 et 20 février a lieu le troisième African Fashion Week Edmonton, un événement qui célèbre la mode africaine dans toutes ses couleurs.

Le temps d'une fin de semaine, ce sont huit designers africains de la région d'Edmonton qui présenteront leur collection au concessionnaire Mercedes situé au 5611 de 104e rue à Edmonton.

Lors de la soirée du vendredi, ce sont quatre collections de vêtements plus sobres et modernes qui seront présentées, tandis que le samedi le public est invité à découvrir des vêtements traditionnels africains aux motifs tribaux et aux couleurs vives.

Des mannequins défileront aussi sur la passerelle pour la première fois avec des bijoux orginaux africains.


Dans les coulisses du African Fashion Week Edmonton

Le African Fashion Week Edmonton est une idée de Gilles Wouanko, un Camerounais d'origine, passionné par la mode africaine depuis son enfance.

Chaque année, mon père remportait le concours de la personne la mieux habillée à l'Université du Cameroun.

Gilles Wouanko, fondateur du African Fashion Week.

À l'âge adulte, il a vécu à Montréal et en France, deux endroits reconnus pour leurs designers et où la mode africaine est célébrée.

L'idée d'une fin de semaine qui célèbre la mode africaine lui est apparue lorsqu'il est arrivé à Edmonton et qu'il a constaté le manque de diversité culturelle dans les événements de mode.

En 2013, il a décidé de lancer le projet avec l'aide de partenaires, de designers et surtout d'amis qui croyaient en cet événement.

J'ai vraiment été surpris quand j'ai vu le nombre de designers africains dans la région que personne ne connaissaient.

Gilles Wouanko, fondateur du African Fashion Week.

Un événement qui valorise la mode africaine

La mode africaineLa mode africaine Photo : Rebecca Blackwell

La mode africaine est réputée dans l'industrie pour ses couleurs vives et ses textures uniques. De grands noms de la mode s'en sont inspirés. Parmi eux, Yves Saint-Laurent qui est demeuré un bon nombre d'années au Maroc pour s'inspirer des tendances locales.

Le fondateur du festival croit que grâces à ces deux soirées, les designers africains ont maintenant une meilleure visibilité et une occasion pour échanger entre artistes.

Si l'événement se déroule en février ce n'est pas par hasard. Gilles Wouanko a choisi ce temps de l'année parce qu'il corespond au Mois de l'histoire des noirs.

Le parfait moment pour célébrer en couleur l'histoire des noirs qui n'est pas seulement négative, il y a l'avenir et la culture.

Gilles Wouanko, fondateur du African Fashion Week.

Un site internet sera également créé cette année. Les designers pourront y mettre des photos de leur collection afin de se faire connaitre ailleurs dans le monde.

Alberta

Arts