•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pape remet en question la foi chrétienne de Donald Trump

Le candidat à l'investiture républicaine Donald Trump

Le candidat à l'investiture républicaine Donald Trump

Photo : Getty Images / Tom Pennington

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quiconque souhaite ériger un mur le long de la frontière entre le Mexique et les États-Unis n'est pas chrétien, a déclaré jeudi le pape François en réponse à une question concernant les positions de Donald Trump en matière d'immigration.

Le controversé milliardaire américain a immédiatement répliqué qu'il est « honteux » pour un leader religieux de remettre en question la foi d'autrui.

M. Trump, qui mène les candidats républicains dans la course à l'investiture du parti, a promis de construire un mur tout le long de la frontière, de la Californie jusqu'au Texas, et d'expulser les 11 millions de personnes qui se trouvent illégalement aux États-Unis s'il est élu président.

Le pape a fait ces commentaires alors qu'il rentrait au Vatican après une visite de cinq jours au Mexique, pendant laquelle il a notamment prié le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique en souvenir de ceux qui ont perdu la vie en tentant de rejoindre le sol américain.

Le pape a dit que ceux qui pensent uniquement à construire des murs plutôt que des ponts ne peuvent être chrétiens, puisque ce n'est pas ce qu'enseigne l'Évangile.

N'ayant pas entendu personnellement la position de M. Trump en matière d'immigration, le pape s'est dit prêt à lui accorder le bénéfice du doute, mais que « cet homme [Trump] n'est pas un chrétien si c'est vraiment ce qu'il a dit ».

M. Trump, un presbytérien, avait critiqué la semaine dernière l'intention du pape de prier le long de la frontière. Il avait aussi accusé le Mexique de chercher à manipuler le pape pour empêcher tout renforcement de la frontière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !