•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour à la normale sur le pont Mercier

Une benne d'un camion coincée dans la structure du pont Mercier

Une benne d'un camion coincée dans la structure du pont Mercier

Photo : Sûreté du Québec

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le pont Mercier a finalement été rouvert à la circulation après avoir été fermé durant des heures, en direction de Montréal, en raison d'un accident spectaculaire. Vers 5 h ce matin, un camion de déneigement roulant la benne relevée s'est encastré dans la structure métallique du pont.

Transports Québec a été contraint de découper la benne du camion afin de le dégager.

Le pont est demeuré fermé dans les deux directions jusqu'à 7 h 30 avant de rouvrir en direction de la Rive-Sud. La circulation a été rétablie en direction de Montréal peu après 11 h 30.

La fermeture du pont a provoqué la déviation de la circulation vers des routes de contournement au cours de l'heure de pointe matinale. La redirection des automobilistes vers d'autres traversées du fleuve Saint-Laurent a provoqué une congestion monstre sur les routes de la Rive-Sud et de l'ouest montréalais.

Un accident similaire avait eu lieu en février 2015 à Longueuil. Un camion-benne, roulant la benne relevée, avait heurté un passage pour piéton surélevé enjambant la route 132. Les dommages à la structure s'étaient avérés si importants qu'elle avait été démolie.

Enquête en cours

Une équipe s'affaire à retirer une benne d'un camion coincée dans la structure du pont Mercier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une équipe s'affaire à retirer une benne d'un camion coincée dans la structure du pont Mercier.

Photo : Ministère des Transports du Québec

« C'est un camion-benne de 53 pieds, c'est une benne plus longue que les camions conventionnels qu'on voit d'habitude », a expliqué le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec, en entrevue à ICI RDI. 

Le porte-parole de la SQ a indiqué qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances de l'accident, mais qu'il est trop tôt pour avancer une hypothèse. M. Denis précise que des experts en reconstitution d'accident sont à l'œuvre pour documenter l'accident et alimenter l'enquête.

Le reportage de Normand Grondin

Le conducteur, qui n'a pas été blessé dans l'accident, contribue également à l'enquête en relatant sa version des faits aux enquêteurs.

À Québec, le ministre des Transports, Jacques Daoust, a indiqué que des avertisseurs pourraient être imposés dans la conception de ces camions-bennes pour que les conducteurs s'aperçoivent qu'ils roulent avec la benne relevée. Un tel dispositif avait été évoqué par son prédécesseur, Robert Poëti, lors de l'accident similaire qui s'était produit à Longueuil.

« Quand on fera la refonte du Code de la route, et on y travaille, c'est une des choses qui va devoir être faite, a déclaré M. Daoust. Je trouve ça épouvantable ce matin ce qui s'est passé. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !