•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau coup d'éclat de l'artiste Ai Weiwei à Berlin

Le Konzerthaus de Berlin recouvert de gilets de sauvetage de migrants
Le Konzerthaus de Berlin recouvert de gilets de sauvetage de migrants Photo: Getty Images / Getty Images/Clemens Bilan
Radio-Canada

L'artiste chinois Ai Weiwei a « habillé » le week-end dernier la salle de concert Konzerthaus de Berlin de 14 000 gilets de sauvetage utilisés par des migrants.

Les vestes couvrent les six colonnes du Konzerthaus.

« Comme l'art, ils [les gilets] sont destinés à choquer le continent de la complaisance à un moment où les pays européens ferment un à un leurs portes aux demandeurs d'asile, a déclaré Ai Weiwei. C'est l'Europe. Nous sommes au 21e siècle et je ne pense pas que les gens ont réellement compris. »

En route pour l'Europe, des réfugiés syriens, iraquiens et d'autres pays transitent par l'île de Lesbos, en Grèce, où ils laissent derrière eux ces gilets qu'ils ont utilisés pour la traversée depuis la Turquie.

L'artiste chinois Ai Weiwei est connu pour ses oeuvres engagées qui dénoncent les violations des droits de la personne et la corruption institutionnalisée, et qui montrent le choc entre la culture chinoise et la société de consommation occidentale.

Il y a quelques semaines, il avait pris position sur la crise des migrants en reproduisant sur une plage de Lesbos la photo d'Alan Kurdi, ce petit Syrien de 3 ans retrouvé mort noyé sur une plage turque l'an dernier.

Alors que le débat sur la crise des migrants divise les pays européens, certains artistes s'en inspirent.

Il y a un mois, l'artiste britannique Banksy avait reproduit, sur un mur près de l'ambassade de France à Londres, l'affiche de la comédie musicale Les misérables sur fond de gaz lacrymogène, un drapeau français déchiré derrière en arrière-plan. Il désirait alors envoyer un message aux autorités françaises pour leur gestion de la crise des migrants à Calais.

Également, Dismaland, la parodie du parc familial à la Disney de Banksy installée à la piscine de Weston-super-Mare en Angleterre, sera déménagée à Calais, en France, où elle abritera des réfugiés.

Avec les informations de The Washington Post, et Associated Press

Arts