•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une leçon interactive sur la Guerre froide au Diefenbunker

Commandé en 1959, le Diefenbunker devait servir à loger les membres clés du gouvernement en cas d'attaque nucléaire contre le Canada.

Commandé en 1959, le Diefenbunker devait servir à loger les membres clés du gouvernement en cas d'attaque nucléaire contre le Canada.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le Musée canadien de la Guerre froide, situé dans le village de Carp dans l'ouest d'Ottawa, lance une nouvelle activité afin d'inciter ses visiteurs à en apprendre plus sur cette période de l'histoire.

Grâce à un partenariat avec l'entreprise de divertissement Escape Manor, le Diefenbunker offrira à ses visiteurs une expérience de salle d'évasion sous le thème de l'espionnage. À partir du 10 mars, les participants à cette mise en situation devront arrêter une attaque et avertir le public du danger, avant de s'échapper du bunker.

Selon Henriette Riegel, directrice administrative du musée, il s'agit d'une façon pour le Diefenbunker de rajeunir sa clientèle.

Nous essayons d'être ouverts. [...] Si vous voulez enseigner des leçons importantes aux gens, vous devez le faire d'une façon adaptée à eux [traduction libre].

Henriette Riegel, directrice administrative du Diefenbunker

Escape Manor, qui a pignon sur rue au centre-ville, se spécialise dans les salles d'évasion, des attractions à travers lesquelles des gens doivent résoudre une énigme pour s'échapper d'une pièce où ils sont enfermés.

Sa collaboration avec le musée est un rêve devenu réalité. « En passant la porte d'entrée [du Diefenbunker], nous avons su tout de suite qu'il s'agirait d'une occasion incroyable de faire quelque chose de vraiment bien et d'unique, non seulement pour Ottawa, mais pour ce type d'attraction en général [traduction libre] », raconte Billy Rogers, propriétaire d'Escape Manor.

Les activités se tiendront quatre soirs par semaine, du jeudi au dimanche, après la fermeture du musée.

Un peu d'histoire

Commandé par le premier ministre John Diefenbaker en 1959, le Diefenbunker devait servir à loger les membres clés du gouvernement et des forces militaires en cas d'attaque nucléaire contre le Canada. Le site est demeuré en activité jusqu'en 1994. Le musée y a été créé en 1997.

Avec CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Arts