•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2015, une autre année difficile pour les restaurants du Québec

Le restaurant Saloon à Montréal

Le restaurant Saloon à Montréal

Photo : Radio-Canada/Janic Tremblay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après une année 2014 difficile, l'industrie de la restauration au Québec a connu un autre repli en 2015.

Se basant sur les données de Statistique Canada, l'Association des restaurateurs du Québec note que l'achalandage plus faible des établissements l'an dernier a provoqué une diminution des ventes d'environ 1,5 %. Ce sont les restaurants offrant un service aux tables qui ont été les plus touchés avec une baisse des ventes de 2,7 %.

Selon François Meunier, vice-président aux affaires publiques de l'Association, cette baisse de fréquentation est grandement imputable à la capacité de dépenser des consommateurs qui a été réduite. Il souligne que le Québec occupe le dixième et dernier rang des provinces au chapitre du revenu disponible des ménages.

Ainsi, les familles vont moins au restaurant, dépensant plutôt pour les besoins essentiels. La facture d'épicerie a également augmenté considérablement.

M. Meunier affirme que « rien ne s'annonce positif pour 2016 », et que les restaurateurs devront « faire face à la tempête ».

Dans l'ensemble du Canada, les ventes des restaurants ont connu une hausse de 1,4 % en 2015 par rapport à 2014.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !