•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ADN permet une arrestation 25 ans plus tard

Police de Windsor

Police de Windsor

Photo : CBC

Radio-Canada

La police de Windsor a arrêté un homme relativement à une agression sexuelle qui aurait eu lieu il y a 25 ans.

Lors de l'enquête à la suite de cette agression présumée et d'une entrée par effraction dans une résidence de l'avenue Marentette en septembre 1990, les policiers avaient prélevé des échantillons d'ADN sur place.

Cette méthode ne leur avait pas été très utile à l'époque, mais en raison des progrès effectués en la matière, ils ont décidé de rouvrir le dossier l'an dernier.

Les policiers ont finalement retrouvé un individu, John Thomas Wuschenny. L'homme de 54 ans a été arrêté la semaine dernière, à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Il fait face à plusieurs chefs d'accusation, dont agression sexuelle armée et séquestration.

D'autres cas d'agression possibles

La police de Windsor a indiqué qu'elle recherchait maintenant à établir des liens entre cette affaire et d'autres agressions violentes qui ont eu lieu à la même période.

À l'époque, une série d'agressions contre des femmes avait eu lieu dans l'est de la ville. Cinq femmes avaient alors été violées chez elles.

Selon les rapports, l'homme avait pénétré par effraction chez les victimes puis avait coupé le téléphone.

La police avait alors sérieusement mis en garde les résidents lors de plusieurs réunions publiques et leur avait rappelé de bien fermer leurs portes et fenêtres.

Windsor

Justice et faits divers