•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt un traité avec les communautés innues? 

Les explications de Mélissa Paradis
Radio-Canada

Le chef de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique, est convaincu de voir une proposition de traité d'autonomie gouvernementale autochtone adoptée d'ici le 31 mars.

Après avoir été interrompue en raison de l'élection fédérale, les négociations entre Québec, Ottawa et les communautés innues de Mashteuiatsh, Essipit et Nutashkuan vont bon train assure le chef Dominique. Tout indique qu'une entente interviendra rapidement.

En terme de négociations, nous étions passablement avancés avant l'arrêt par le fédéral à cause des élections.

Gilbert Dominique, chef de Mashteuiatsh
Gilbert DominiqueGilbert Dominique (archives)

Ce projet de traité, qui vise à déterminer les règles de l'autonomie gouvernementale selon les principes établis par l'entente de l'approche commune en 2004, sera par la suite soumis aux différentes communautés qui devront se prononcer par référendum.

Le chef de Mashteuiatsh affirme que le projet de traité devra être viable pour les 100 prochaines années.

« Il faut que, comme Premières Nations, nous soyons à l'aise », précise-t-il.

D'après les informations de Denis Lapierre et de Mélissa Paradis.

Saguenay–Lac-St-Jean

Société