•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoiries finales dans le procès du couple Goforth

Kevin et Tammy Goforth sont accusés du meurtre d'une petite fille de quatre ans.

Kevin et Tammy Goforth sont accusés du meurtre d'une petite fille de quatre ans.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Le jury a entendu les plaidoiries finales des avocats de la Couronne et de la défense dans le procès de Kevin et Tammy Goforth, des parents nourriciers accusés du meurtre non prémédité d'une fillette de quatre ans et d'avoir infligé des blessures à sa soeur de deux ans en 2012.

Le procès a commencé le 18 janvier.

Lors des témoignages, les jurés ont appris notamment que la jeune victime de quatre ans était toute maigre, avec des ecchymoses partout sur son corps.

L'avocat de la Couronne, Kim Jones, a plaidé que les coaccusés ont séquestré et affamé deux fillettes, et que l'une d'elles n'a pas survécu à ces mauvais traitements allégués.

Faites confiance à votre instinct, votre jugement et votre sens commun.

Kim Jones, avocat

Pas des enfants parfaites

L'avocat de Tammy Goforth, Jeff Deagle, s'est adressé aux jurés et leur a dit que les victimes avaient été dans 10 autres maisons avant d'arriver chez les Goforth.

Elles ne sont pas venues chez les Goforth comme des enfants parfaites et heureuses.

Jeff Deagle, avocat

Il a également déclaré aux jurés qu'une travailleuse des services à l'enfance de la province avait menti lors de son témoignage. Il argue que celle-ci a simplement déposé les jeunes filles chez les Goforth et qu'elle quitté sans effectuer de suivi ni apporter de soutien aux Goforth.

L'avocat a dit aux jurés que Tammy Goforth voulait que les deux jeunes filles fassent partie de la famille et qu'elle croyait être en mesure de leur redonner la santé.

Selon l'énoncé des faits, la fillette de quatre ans est morte d'une commotion cérébrale après un arrêt cardiaque sous l'effet de malnutrition et de déshydratation. Son cœur s'est arrêté le 31 juillet 2012 et elle est décédée le 2 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Justice et faits divers