•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réseau de santé Vitalité : des médecins s'opposent à une réorganisation

Médecins du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont à Moncton

Les représentants des médecins ont donné une conférence de presse, jeudi matin.

Photo : ICI Radio-Canada/Marie-Hélène Lange

Radio-Canada

Des médecins au Nouveau-Brunswick demandent à la direction du Réseau de santé Vitalité de ne pas modifier la structure organisationnelle de l'organisme.

Le président du personnel médical de la zone 1B du Réseau, le Dr Rémi LeBlanc, a donné une conférence de presse jeudi matin dans le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont à Moncton.

Les médecins de la zone 1B ne veulent pas d'une nouvelle structure. On demande au PDG, M. Lanteigne, de ne pas procéder à l'implantation de cette nouvelle structure. Le timing est mauvais, et le modèle l'est tout autant. On demande qu'il mette un suspens dessus.

Dr Rémi LeBlanc

Le Dr LeBlanc croit que le modèle proposé par le PDG Gilles Lanteigne entraînera « la perte de la gérance locale ». Selon M. LeBlanc, la nouvelle structure va éloigner la prise de décision du milieu hospitalier. Il dit que ce modèle a déjà été tenté sans succès de 2008 à 2013.

Les médecins ajoutent que depuis 2013, le Réseau fonctionne avec une structure plus mince qui mise sur la gestion locale. Ils disent que cela a entraîné des économies.

À l'heure actuelle, Vitalité compte six postes de vice-présidents. Quatre d'entre eux ont également le titre de chef de zone (Nord-Ouest, Acadie-Bathurst, Beauséjour et Restigouche). Selon le nouveau plan proposé, ces six cadres auront de nouvelles tâches. Ils continueront de travailler dans leur hôpital respectif, mais le titre de chef de zone n'existera plus. Un septième poste de vice-président sera créé pour les affaires médicales et la recherche.

Shéma de la structure actuelle et proposée du Réseau de santé VitalitéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : ICI Radio-Canada/Réseau de santé Vitalité

Le président-directeur général de Vitalité, Gilles Lanteigne, avait expliqué en octobre dernier qu'il préparait un plan de 100 jours comprenant une révision des postes de direction. Juste avant Noël, il a présenté ce qu'il appelle le renouvellement de l'organisation. Selon lui, les besoins ont changé depuis 2013, et il est temps de revoir l'organisation. Ce projet fait maintenant l'objet de consultations dans les établissements du réseau.

Le Réseau Vitalité organise une conférence de presse vendredi pour réagir à la demande des médecins.

Acadie

Société