•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse au chevreuil : baisse de 25 % du nombre de bêtes abattues sur l'île d'Anticosti

Baisse de la chasse au chevreuil sur l'île d'Anticosti

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La chasse au chevreuil sur l'île d'Anticosti a été moins bonne en 2015. Le ministère de la Faune a enregistré une baisse de 25 % sur le nombre de bêtes abattues, par rapport à 2014.

Les chevreuils ont été moins nombreux à se montrer le bout du museau. La moyenne de cerfs vus par jour est passée de 10 à 5 la saison dernière. L'hiver dernier, avec la neige était abondante, les animaux avaient moins de quoi manger.

6 054 chevreuils ont été abattus sur l'île d'Anticosti en 2015, ce qui représente une diminution d'environ 2 000 bêtes comparativement à 2014.

Sur l'île d'Anticosti, il n'y a pas de prédateurs du cerf et la chasse ne contrôle pas la population de chevreuils. Donc c'est vraiment la quantité de nourriture qui peut être disponible. 

Johanne Labonté, biologiste, ministère de la Faune

Le ministère de la Faune comptait 166 000 chevreuils sur l'île, selon des données de 2006.

Nombre de chasseurs en baisse

Les pourvoiries d'Anticosti notent aussi une baisse de la clientèle l'automne dernier. Moins de 4 000 chasseurs étaient au rendez-vous. La chasse au chevreuil est le moteur économique de l'île. 

Avec moins de cerfs vus, la satisfaction est moins grande à ce moment-là.

Pierre Lapointe, directeur général de la Pourvoirie du Lac Geneviève

L'hiver moins rigoureux qu'on connaît pourrait assurer un meilleur taux de survie pour le cheptel sur l'île et donc, une meilleure saison de chasse l'an prochain.

D'après les informations d'Evelyne Côté. 

Est du Québec

Économie