•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier satellite albertain sera lancé en juillet

Le satellite cube de l'Université de l'Alberta
Le satellite cube de l'Université de l'Alberta Photo: Université de l'Alberta
Radio-Canada

Le premier satellite albertain sera envoyé en orbite cet été. Il a été construit par des étudiants de l'Université de l'Alberta. Ceux-ci terminent la dernière phase d'assemblage du satellite cube Ex Alta-1 et s'apprêtent à commencer les tests avant son envoi.

Sa mission est d'étudier la météo dans la thermosphère, la zone de l'atmosphère située entre 85 et 600 km d'altitude. Le satellite des étudiants de l'Université de l'Alberta s'intéressera surtout à la zone située à 400 km de la Terre.

La thermosphère contient des particules chargées et certains phénomènes qui s'y trouvent demeurent un mystère comme les mécanismes qui causent les aurores boréales et les particules magnétiques qui interfèrent avec les satellites.

Le satellite cube Ex Alta-1, pesant 3 kg, sera envoyé aux États-Unis pour être mis dans une navette spatiale qui la livrera à la Station spatiale internationale. Le satellite restera deux à trois mois à bord de la Station spatiale internationale d'être déployé par les astronautes.

Le moment critique sera quand le satellite sera projeté dans l'espace de la Station spatiale.

Charles Nokes, étudiant en ingénierie, Université de l'Alberta 
Tyler Hrynyk et Charles Nokes avec le satellite cube EX Alta 1 à l'Université de l'AlbertaTyler Hrynyk et Charles Nokes avec le satellite cube EX Alta 1 à l'Université de l'Alberta Photo : CBC

Le satellite cube restera en orbite durant un an et demi avant de se désagréger en entrant perdant de l'altitude.

Les étudiants ont construit certaines parties du satellite, comme son système informatique alors que d'autres composantes ont été achetées. Ils ont organisé des campagnes de financement pour réaliser le projet.

Le groupe de 50 étudiants de l'Université de l'Alberta fait partie d'un consortium international, le QB50, dont les autres groupes préparent 50 satellites cube qui seront envoyés dans l'espace.

Alberta

Conditions météorologiques