•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lean : une méthode extrêmement coûteuse, selon une étude

Lits d'hôpital
Photo: CBC

Chaque dollar épargné par la Saskatchewan avec la mise en œuvre de la méthode Lean dans le système de santé coûte 1511 $ à la province, selon un calcul effectué dans un survol d'études sur la question publié dans un journal international sur la qualité dans les systèmes de santé.

Un texte d’Omayra Issa TwitterCourriel

L'article intitulé Lean interventions in healthcare - do they actually work? (Nouvelle fenêtre) est signé par des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan et date du 24 janvier dernier.

Elle lance une conclusion accablante : « Même si certains croient que les interventions Lean mènent à une amélioration dans le système de santé, les faits n'appuient simplement pas cette hypothèse. » La publication indique que la méthode n'a pas fait ses preuves et que d'autres études seront nécessaires pour démontrer son efficacité.

La méthode Lean, initialement développée au Japon, est un système d'organisation du travail qui cherche à mettre à contribution l'ensemble des acteurs afin d'éliminer les gaspillages qui réduisent l'efficacité et la performance d'une entreprise, d'une unité de production ou d'un département.

Une méthode aux résultats limités

L'étude estime que la mise en pratique de la méthode Lean a coûté cher aux contribuables de la province. Selon l'étude, la province a dépensé 35 millions de dollars en frais de consultants et 51 millions de dollars sur trois ans pour des bureaux de promotion de la méthode à l'interne. Les autorités régionales de la santé, en retour, ont rapporté des économies de 56 934 $, toujours selon l'étude, pour des économies d'un dollar pour chaque 1511 $ dépensé.

Elle soutient de plus que les interventions dans le cadre de la mise en pratique de la méthode Lean n'ont pas une incidence significative sur la satisfaction des patients saskatchewanais. Les chercheurs affirment également que la méthode Lean n'améliore pas le flux et la sécurité des patients dans les centres de santé.

La province a toujours soutenu que la méthode doit permettre de simplifier le travail des employés dans le but d'améliorer des services et de faire des économies.

Le ministre de la Santé Dustin Duncan soutient que l'étude universitaire ne s'est pas servie des données à jour. Selon lui, la méthode Lean a permis d'épargner 13  millions de dollars depuis 2008. Il ajoute qu'il y a eu d'importantes améliorations dans le travail des employés et la santé des patients.

L'opposition néo-démocrate revient à la charge

Le chef du Nouveau parti démocratique de la Saskatchewan, Cam Broten, s'est servi du document pour réclamer de nouveau à la province de mettre fin à la méthode Lean dans sa gestion des services publics. Il appelle la province à rediriger les fonds attribués à Lean vers les soins aux patients.

M. Broten explique que le gouvernement dépense au moins 17 millions de dollars chaque année dans le cadre de la méthode Lean.

Les résultats de l'étude s'ajoutent à ceux du rapport de la vérificatrice générale de la province l'an dernier. Cette dernière s'est dite incapable de conclure si la méthode Lean donne les résultats escomptés.

Saskatchewan

Politique provinciale