•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle variété de quinoa 100 % canadien

Une plante de quinoa

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Depuis quelques années, les agriculteurs des Prairies cultivent une variété de quinoa créé sur mesure pour le climat canadien.

Un texte de Marc-Yvan HébertTwitterCourriel de La semaine verte

En 2015, une quarantaine de fermiers de l'Ouest ont semé, en tout, plus de 2000 hectares de quinoa – une culture quasi inexistante au pays il y a une vingtaine d'années.

Si le quinoa est cultivé au Canada, c'est grâce à Joe Dutcheshen, producteur de grains de Kamsack, en Saskatchewan.

Dans les années 1990, il voulait diversifier ses cultures et il a appris qu'un groupe de fermiers au Colorado semaient une variété de quinoa originaire du Chili.

Le quinoa nous intéressait parce qu'il résistait bien au gel et toute cette région est sujette au gel précoce à l'automne.

Joe Dutcheshen, fondateur, Northern Quinoa Corp.
Joe DutcheshenAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Joe Dutcheshen cultive le quinoa près de Kamsack, en Saskatchewan.

Photo : ICI Radio-Canada

Culture ancienne devenue canadienne

Le quinoa est l'une des plus anciennes denrées cultivées sur la planète. Originaire des Andes, il était à la base de l'alimentation des civilisations précolombiennes.

Une nourriture sans gluten, riche en fer et en protéines, contenant tous les acides aminés essentiels à la vie.

Joe Dutcheshen a fondé la Northern Quinoa Corp. et il s'est lancé dans la production de quinoa avec une vingtaine de fermiers des Prairies. Pendant des années, leur produit ne se vendait presque pas; le quinoa n'était pas connu du tout à l'époque.

Mais en 2008, tout a basculé grâce à Oprah Winfrey.

Elle a diffusé, dans son émission, un segment sur le quinoa et ensuite ça a fait boule de neige. Le téléphone n'arrêtait pas de sonner.

Joe Dutcheshen, fondateur, Northern Quinoa Corp.

Les ventes de quinoa ont monté en flèche, à un tel point que Northern Quinoa ne fournissait plus.

Un champ de quinoa en SaskatchewanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : ICI Radio-Canada

La naissance d'une nouvelle variété

L'entreprise saskatchewanaise a acheté une usine de transformation, consacrée entièrement au quinoa, et elle a ouvert un siège social à Saskatoon.

Le nombre d'hectares consacrés au quinoa augmentait chaque année, mais Joe Dutcheshen voulait aussi augmenter le rendement dans ces champs. Il s'est donc lancé dans la création d'une nouvelle variété de quinoa.

Pendant plusieurs années, il a croisé différentes variétés de semences pour enfin lancer, en 2013, un quinoa canadien : une variété à maturation précoce, bien adaptée aux saisons de production écourtées des Prairies.

Elle a été créée dans l'Ouest canadien, pour l'Ouest canadien. C'est la première variété de quinoa enregistrée au Canada.

Joe Dutcheschen, fondateur, Northern Quinoa Corp.

Reste que la production de quinoa au Canada entraîne sa part de risques. Il n'existe pas d'herbicide enregistré pour le quinoa, ce qui veut dire que la culture est menacée par les mauvaises herbes. D'ailleurs, certains fermiers ont perdu leur récolte entière en 2015.

Ceux qui ont réussi à produire une bonne récolte, par contre, ont été récompensés puisque le prix du quinoa est très élevé en comparaison à celui des autres récoltes.

Mark Kardynal, un producteur de grains de Saltcoats, en Saskatchewan, a tiré un profit net de 45 000 $ de ses 30 hectares de quinoa en 2015. « C'était peut-être la chance du débutant, dit-il, mais on est fins prêts à en semer encore l'an prochain. Je pense même en cultiver 80 hectares. »

La production actuelle de quinoa dans l'Ouest n'est qu'un début. Northern Quinoa compte étendre son partenariat auprès de 200 fermiers en 2016. D'ici 3 ans, l'entreprise espère récolter 40 000 hectares de quinoa dans les Prairies.

Alberta

Alimentation