•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick annonce la création d'un fonds pour l'éducation

Le premier ministre Brian Gallant lors de son deuxième discours sur l'état de la province.
Le premier ministre Brian Gallant lors de son deuxième discours sur l'état de la province. Photo: Michel Corriveau/ICI Radio-Canada

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick mise sur l'éducation pour relancer l'économie et améliorer la qualité de vie des Néo-Brunswikois. Il a d'ailleurs profité de son deuxième discours sur l'état de la province pour annoncer la création d'un fonds en éducation.

Un texte de Fanny SamsonTwitterCourriel

Le fond en éducation et nouvelle économie va permettre au gouvernement de faire des investissements importants en éducation, en formation et en recherche. Le fonds pourra aider les enfants en difficulté d'apprentissage, les jeunes ou les parents de familles monoparentales qui veulent retourner aux études. 

Une initiative qui vise à faciliter l'accès à l'éducation.

Améliorer la qualité de vie des gens du Nouveau-Brunswick, c'est investir dans l'éducation et la formation.

Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Brian Gallant a souligné l'importance d'investir en éducation, sans dévoiler de détails concernant son prochain budget. « On ne veut pas que nos paiements sur la dette dépassent nos investissements dans les universités et dans l'aide financière aux étudiants », a-t-il dit.

Il pense qu'une éducation de haute qualité peut inciter les entreprises à venir investir dans la province.

Selon lui, l'éducation est intimement reliée à l'économie et la création d'emplois.

Révision stratégique des programmes

Le premier ministre Brian Gallant est revenu sur sa tournée provinciale effectuée dans le cadre de la révision stratégique des programmes.

« J'ai discuté avec plusieurs personnes et peu importe la classe sociale ou l'industrie, ils me parlent tous de l'éducation et de la formation, que ce soit l'industrie forestière, une mère, un père, ou quelqu'un qui veut réduire la pauvreté », a-t-il raconté.

Rappelons que le gouvernement de Brian Gallant cherche à réduire les dépenses publiques et à augmenter les revenus de la province. Le but est d'économiser 600 millions de dollars. Il a indiqué lors de son discours qu'il y aura un équilibre entre la réduction des dépenses et l'ajout de revenus.

Il est revenu sur les options envisagées pour redresser les finances publiques telles que la hausse de la TVH et les péages routiers, sans mentionner si elles vont figurer au budget. 

Quand vous allez voir le budget, vous allez voir que nos choix n'ont pas été faits en fonction de nos peurs, mais plutôt en fonction de nos espoirs collectifs.

Brian Gallant, premier ministre du N.-B.

Brian Gallant a tenu à remercier ceux qui ont aidé les membres de la communauté de Sussex, frappés par la fermeture de la mine de potasse. Il a également réitéré son appuie en faveur du projet d'oléoduc Énergie Est.

Le budget sera présenté le 2 février.

Avec les informations de Michel Corriveau

Acadie

Politique