•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Hyacinthe : 65 M$ pour un centre de congrès

Plan du projet de Centre des congrès et d'un hôtel à St-Hyacinthe

Radio-Canada

Saint-Hyacinthe voit grand. La Ville souhaite se doter d'un Centre des congrès jumelé à un hôtel de 200 chambres, un projet évalué à 65 millions de dollars, dont les plans ont été présentés jeudi. Une concurrence directe avec les infrastructures de Drummondville. 

Depuis la fermeture du plus important Centre des congrès sur son territoire en 2013, la Ville de Saint-Hyacinthe ronge son frein. Il est temps, disent les promoteurs, de renouer avec le tourisme d'affaires.

Avec la fermeture de l'Auberge des seigneurs, 60 % de notre offre de chambres a disparu. Des organisateurs d'événements choisissaient d'aller ailleurs.

Nancy Lambert, directrice Tourisme-Congrès Saint-Hyacinthe

Le projet peut prendre forme depuis que le ministère des Affaires municipales a approuvé un règlement d'emprunt de 25 millions de dollars. Selon la Ville, le nouveau complexe, jumelé à un hôtel de 200 chambres, permettra de récupérer les 15 millions de dollars en retombées économiques qui lui filent entre les doigts depuis 2013. 

Le Centre des congrès doit être érigé tout près du centre commercial de Saint-Hyacinthe, aux abords de l'autoroute 20. Le complexe public-privé sera situé à moins de 50 kilomètres du nouveau Centre de foires de Drummondville, où se trouve également un hôtel.

« Ce sera un compétiteur », admet le directeur général de la Société de développement économique de Drummondville, Martin Dupont, mais la venue d'un nouveau joueur ne l'effraie pas. 

Avant de démarrer notre projet à Drummondville, Saint-Hyacinthe avait un lieu de rassemblement pour du congrès et de l'exposition. Nous jouons nos cartes.

Martin Dupont, directeur général, Société de développement économique de Drummondville 

Saint-Hyacinthe ne craint pas non plus la concurrence. Elle a l'intention de se démarquer avec des événements de plus grande envergure grâce aux infrastructures destinées aux expositions qu'elle possède déjà. 

Le chantier pourrait démarrer ce printemps et l'ouverture du centre est prévue en 2017. Les deux paliers de gouvernement doivent d'abord préciser leur participation.

Estrie

Tourisme