•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pains pita pour chaque réfugié syrien du Nouveau-Brunswick

Le reportage de Catherine Allard

Les réfugiés syriens du Nouveau-Brunswick recevront des pains pita gratuitement de la part d'un entrepreneur de Moncton pour leur rappeler ce petit goût de la maison.

Un texte de Catherine AllardTwitterCourriel

Toutes les familles syriennes recevront du pain pita deux fois par semaine pendant leurs deux premiers mois au Canada. C'est une idée du président de l'entreprise Fancy Pokket, Mike Timani, lui-même réfugié du Liban.

Celui qui est arrivé au pays avec 50 $ en poche il y a 40 ans est aujourd'hui à la tête d'un réel empire du pita à Moncton.

Les Syriens mangent des pains pita à tous les repas.

Mike Timani,

Il s'attend de donner plus de 60 000 pitas. Ce don a une valeur d'environ 25 000 $.

« Plus on peut en faire pour qu'ils se sentent comme à la maison, plus vite ils vont s'intégrer dans notre communauté », croit Mike Timani.

Un goût de la maison

Arrivé à Moncton depuis à peine quelques semaines, Mohammad Tahan avait hâte de pouvoir donner à sa famille ce pain au petit goût de la maison.

« C'était difficile au début, mais on a eu beaucoup d'aide et là ça va mieux », dit Mohammad Tahan.

Même si les défis sont énormes pour lui et sa famille, M. Tahan peut compter sur le soutien de la communauté pour ne pas perdre tous ses points de repères et se sentir un peu plus comme à la maison.

Acadie

Nouveaux arrivants