•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inscriptions pour l’immersion autochtone dépassent les attentes

En décembre, les commissaires de la Division scolaire de Winnipeg ont approuvé le nouveau programme d'immersion qui enseignera aux élèves comment parler, lire et écrire les deux langues autochtones.

En décembre, les commissaires de la Division scolaire de Winnipeg ont approuvé le nouveau programme d'immersion qui enseignera aux élèves comment parler, lire et écrire les deux langues autochtones.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Division scolaire de Winnipeg affirme que déjà 80 élèves sont inscrits à de nouveaux programmes d'immersion en langues autochtones qui seront offerts cet automne.

Plusieurs douzaines de parents ont assisté à une soirée portes ouvertes à l'école Isaac Brock afin de se renseigner davantage sur la programmation mardi.

« Nous avons 80 inscriptions pour la maternelle – environ 40 petits pour le cri et 40 pour l'ojibwé », a confirmé le directeur de l'éducation autochtone de la Division, Robert Riel.

Je suis très satisfait du nombre d'inscriptions. Un effectif scolaire de 40 pour les deux programmes, c'est déjà beaucoup. Mais je pense que la communauté se mobilise et nous pourrions voir encore plus d'inscriptions.

Une citation de :Robert Riel, directeur de l'éducation autochtone, Division scolaire de Winnipeg

La Winnipégoise Chanel St. Germaine raconte que sa fille de 4 ans, Star, a déjà très hâte de commencer la maternelle en septembre. « Ma fille est à moitié crie et à moitié ojibwée. Je trouve cela incroyable qu'elle aura la chance de poursuivre sa scolarisation dans ces langues, souligne-t-elle. Je voulais tellement qu'elle soit baignée dans sa culture, qu'elle apprenne ses langues maternelles. C'est une occasion rêvée. »

La période d'inscription se termine le 31 janvier

En décembre, les commissaires de la Division scolaire de Winnipeg ont approuvé le nouveau programme d'immersion qui enseignera aux élèves comment parler, lire et écrire ces deux langues autochtones.

Les parents ont jusqu'au 31 janvier pour inscrire leurs enfants au programme pour la rentrée de l'automne prochain.

La maternelle sera enseignée entièrement en cri ou en ojibwé, tandis que les élèves de la première à la sixième année passeront la moitié de leur journée en anglais et l'autre moitié en langue autochtone.

L'aînée Myra Laramee admet que si un programme similaire avait été offert quand elle était à l'école primaire, elle n'aurait pas eu peur de parler sa langue maternelle.

Je n'ai toujours pas réussi à surmonter la peur d'être taquinée et ridiculisée comme je l'étais quand j'étais jeune, mais ces enfants n'auront pas à passer à travers cela.

Une citation de :Myra Laramee, aînée

Mme Laramee, enseignante pendant des décennies, ajoute qu'elle croit que ce programme d'immersion est le début d'une nouvelle époque.

« Nous rêvons, nous prions et nous faisons des cérémonies. Et si nous voulons que les choses bougent, alors il va falloir que nous nous levions et que nous nous bougions », a-t-elle conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !