•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver : fermer des écoles pour la sécurité des enfants

Des écoliers lors d'un exercice de sécurité en cas de tremblement de terre.

Des écoliers lors d'un exercice de sécurité en cas de tremblement de terre.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des commissaires scolaires disent s'être sentis obligés de voter lundi soir pour la fermeture potentielle d'un maximum de 13 écoles à Vancouver en échange de réfections sismiques.

Ces derniers ont unanimement approuvé des recommandations selon lesquelles il faut que les écoles soient remplies à 95 % avant que des travaux de mise à jour sismique y soient envisagés. Or, des parents et des commissaires soutiennent que la façon dont est mesuré le ratio d'élèves par école est inexacte. Des classes sont utilisées pour les arts, la musique et l'informatique, mais sont incluses dans l'équation.

« Je me rends compte que le gouvernement de la Colombie-Britannique ne m'a pas donné d'autres choix que de voter pour ces recommandations. »

— Une citation de  Joy Alexander, commissaire à la Commission scolaire de Vancouver

Des parents présents à la réunion auraient espéré que les commissaires votent autrement, mais comprennent la position difficile dans laquelle ils se sont retrouvés. « Ils étaient vraiment pris entre l'arbre et l'écorce », a lancé Jennifer Stewart, de Familles contre les compressions en éducation.

Le président de la commission scolaire de Vancouver (VSB) Mike Lombadi dit que le plan n'est pas gravé dans la pierre, que la commission scolaire n'a pas arrêté définitivement son choix au sujet de quelles écoles seraient fermées et que des changements pourraient être mis en place. « Nous avons une politique importante à Vancouver selon laquelle il y a un processus d'un an avant la fermeture de n'importe quelle école »,a-t-il spécifié.

La commission scolaire dit que des consultations publiques auront lieu à la fin février. Selon le plan, douze écoles primaires et une école secondaire seraient fermées au cours des 15 prochaines années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !