•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accueil des réfugiés syriens : les forces s'unissent pour relever le défi

Une famille syrienne arrivée dimanche à Moncton

Une famille syrienne arrivée dimanche à Moncton

Photo : Radio-Canada Acadie

Radio-Canada

Le défi est colossal pour les organisations impliquées dans l'accueil des réfugiés syriens dans le Grand Moncton, à un point tel que les différents groupes ont choisi de s'unirent et de créer un partenariat pour gérer l'installation des familles syriennes.

L'Association multiculturelle du Grand Moncton (MAGMA), ainsi que la Ville de Moncton et la Croix-Rouge vont travailler ensemble pour coordonner l'arrivée et l'installation des 103 réfugiés qui sont arrivés dans la région depuis le 29 décembre. L'Association multiculturelle du Grand Moncton gère habituellement environ 80 clients.

« On aurait bien aimé prévoir la complexité de ceci dans le sens que nous arriver avec tant de réfugiés en même temps avec une très petite période de temps nous force à faire des choses un peu différemment », explique le conseiller Charles Léger, de la Ville de Moncton.

La langue est le plus grand défi

Jean-Pierre Alexandre, directeur général de MAGMA, l'Association multiculturelle du Grand MonctonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-Pierre Alexandre, directeur général de MAGMA, l'Association multiculturelle du Grand Moncton

Photo : Ici Radio-Canada/Michel Nogue

Aucun réfugié syrien arrivé dans la région ne maîtrise le français ou l'anglais, selon le directeur général de MAGMA Jean-Pierre Alexandre.

« Ce n'est pas toujours facile. Les urgences quand quelqu'un ne parle pas arabe, ça peut être une petite urgence ou une grande urgence donc ça prend beaucoup de temps, mais on a vraiment un très fort support communautaire qui nous aide et qui doit encore amélioré pour cette barrière de la langue qui est un défi par rapport à ce qu'on avait prévu », explique Jean-Pierre Alexandre.

Environ 400 autres réfugiés syriens doivent arriver éventuellement à Moncton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Société