•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Mauril Bélanger veut à nouveau modifier l'hymne national

Mauril Bélanger, nommé président honoraire des Communes, est chaudement applaudi par ses collègues. (09-12-15)

Mauril Bélanger, nommé président honoraire des Communes, est chaudement applaudi par ses collègues. (09-12-15)

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Le député d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger, déposera une nouvelle fois un projet de loi pour modifier l'hymne national du Canada, à la rentrée parlementaire. Il souhaite changer les paroles afin « d'inclure les Canadiennes ».

Le député, dont les cordes vocales sont affaiblies par la maladie de Lou Gehrig, explique qu'il suffirait de modifier deux mots pour rendre hommage à toutes les femmes qui ont travaillé pour bâtir le Canada. Ainsi, la phrase « love in all thy sons command » deviendrait « in all of us command ».

Son projet avait été défait par 17 voix, en avril, en deuxième lecture. M. Bélanger a présenté, au printemps, un sondage qui indique que 60 % des citoyens sont d'accord avec le changement proposé.

En novembre, le député d'Ottawa-Vanier a dû retirer sa candidature comme président de la Chambre des communes, après avoir reçu un diagnostic de sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Lou Gehrig.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale