•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Banksy reprend Les misérables pour critiquer la gestion française des migrants

L'oeuvre de Banksy près de l'ambassade de France à Londres
L'oeuvre de Banksy près de l'ambassade de France à Londres Photo: Getty Images / Getty Images/Carl Court
Associated Press

L'artiste urbain Banksy a envoyé, à sa manière, un message aux autorités françaises pour leur gestion de la crise des migrants à Calais.

Banksy a illustré, sur un mur près de l'ambassade de France à Londres, l'enfant de l'affiche de la comédie musicale Les misérables entouré de gaz lacrymogène, un drapeau français déchiré derrière lui. Des larmes coulent de ses yeux. Une cannette de gaz gît sur le sol.

La responsable des relations publiques de l'artiste a confirmé, lundi, que l'oeuvre était authentique.

Le graffiti comporte un code QR qui, lorsque lu par un téléphone intelligent, mène à une vidéo montrant la police utilisant du gaz lacrymogène à Calais, une ville du nord de la France où de nombreux migrants se rendent pour tenter de traverser jusqu'en Angleterre.

L'oeuvre de Banksy représentant Steve JobsL'oeuvre de Banksy représentant Steve Jobs Photo : Getty Images/AFP/Philippe Huguen

Ce n'est pas la première fois que Banksy critique la France. Le mois dernier, il a voulu mettre en lumière le potentiel des migrants en illustrant le créateur d'Apple, Steve Jobs, dont le père biologique est Syrien, transportant un sac à ordures noir et un des premiers modèles de l'ordinateur Macintosh.

Arts