•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bénévoles choqués par le grand ménage au Salon du livre de l'Estrie

Le Salon du livre de l'Estrie

Le Salon du livre de l'Estrie

Photo : Émilie Richard/ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des bénévoles du Salon du livre de l'Estrie dénoncent le départ forcé de trois personnes au sein de l'organisation.

Rappelons qu'en début de semaine, Radio-Canada Estrie a révélé que le conseil d'administration du Salon du livre n'a pas renouvellé le contrat de la directrice générale, Ghislaine Thibault, du coordonnateur à la programmation, Louis Lavoie, et de la directrice adjointe Myriam Roy.

La présidente du C. A. a expliqué que le Salon a revu sa mission et qu'il souhaite adopter une nouvelle stratégie de gouvernance et redéfinir sa mission.

Dans une lettre envoyée à Radio-Canada Estrie, Andrée Rochon et Gilles Hébert, bénévoles depuis six ans, disent ne pas comprendre cette décision.

« Nous avons été sous le choc d'apprendre la décision », peut-on lire dans la lettre. 

« Nous vous demandons de retirer nos noms de la liste des bénévoles tellement nous sommes blessés par le style de gestion, sans oublier la perte de trois ressources humaines compétentes, rigoureuses et créatives qui ne comptent pas leurs heures et qui ont fait du Salon du livre de l'Estrie un succès croissant d'une année à l'autre », concluent les deux bénévoles.

Andrée Rochon et Gilles Hébert ont aussi envoyé leur lettre au Conseil d'administration du Salon du livre de l'Estrie. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !