•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 13 km mal aimés du chemin des crêtes du Pacifique

Le reportage de Monia Blanchet et d'Annick Forest
Radio-Canada

Le chemin des crêtes du Pacifique (PCT) est une grande épreuve à la marche de cinq mois pour ceux qui veulent se donner le défi de remonter la côte ouest de l'Amérique du Nord de Campo à la frontière entre le Mexique et les États-Unis jusqu'au parc Manning en Colombie-Britannique. Ce que savent peu de gens, c'est que les 13 derniers kilomètres du sentier se trouvent en terre canadienne. Malheureusement pour les randonneurs qui font normalement le parcours du sud vers le nord, il s'agit de la portion la plus accidentée du sentier.

Un texte d' Annick R. Forest TwitterCourriel et de Monia Blanchet Courriel
Des montagnes se profilent au loin derrière des arbres.À quelques endroits sur la piste, des panoramas magnifiques s'offrent aux randonneurs. Photo : Monia Blanchet/ICI Radio-Canada

Célèbre depuis la sortie du film Wild (Nouvelle fenêtre) mettant en vedette Reese Witherspoon, le sentier est connu depuis longtemps des adeptes de randonnée. Avec le sentier des Appalaches et celui de la ligne de partage des Rocheuses, le chemin des crêtes du Pacifique fait partie du grand triplé des randonneurs en Amérique du Nord.

Pour ceux qui ne veulent pas entreprendre l'exploit de faire à pied ou à cheval les plus de 4260 km de montagnes, de déserts, de forêts de la piste le long des crêtes du Sierra Nevada et des Cascades, il est possible de vivre quelques jours d'aventure en parcourant la portion canadienne du sentier.

Comment d'y rendre

L'accès nord du PCT se trouve dans le parc Manning au centre-sud de la Colombie-Britannique à environ 220 km de Vancouver. Pour ceux qui n'ont pas de voiture, il est possible d'y aller en autocar. Il y a deux trajets quotidiens de Vancouver vers le parc Manning et un trajet quotidien du parc vers Vancouver. L'aller simple coûte à peu près 50 $. Il faut compter environ quatre heures.

Carte illustrant la portion canadienne du chemin des crêtes du Pacifique dans le parc provincial Manning et l'emplacement du monument 78 sur la frontière canado-américaine. Photo : Google/ARForest

Le parcours

L'accès du PCT se trouve à 1 km de la route 3 sur le chemin qui mène au camping du lac Lightning. Un stationnement est situé près de l'accès à la piste et il est possible d'y garer une voiture pour la nuit.

En fait, trois sentiers partent du même endroit :  le PCT, le sentier Windy Joe qui mène vers un sommet du même nom et le sentier du mont Frosty qui fait une boucle.

nullCertaines portions du PCT sont partagées par d'autres sentiers. Photo : Monia Blanchet/ICI Radio-Canada

La randonnée commence en douceur le long d'une rivière, mais rapidement il faut grimper. Après 3,3 km de marche, vous arrivez à une première intersection où il faut prendre à gauche pour suivre le sentier Windy Joe ou à droite pour le PCT et le sentier du mont Frosty. Ceux-ci se séparent 1 km plus loin. Le PCT poursuit son cours sur la gauche.

À peine un demi-kilomètre plus loin vous trouverez le premier camping d'arrière-pays. Il faut avoir acheté un permis au chalet du parc Manning avant le départ pour pouvoir y passer la nuit. Le site offre des toilettes primitives, un feu de camp et une cache pour la nourriture, car l'endroit est également fréquenté par des ours. Il est d'ailleurs recommandé de faire du bruit en se déplaçant sur la piste pour avertir ces bêtes de votre arrivée et leur donner le temps de libérer les lieux.

Il est possible d'avoir moins à porter en établissant là votre camping pour la nuit ou encore de poursuivre votre chemin pour coucher au camping Castle Creek situé près de la frontière, soit environ 8,5 km plus loin.

Après le premier camping, le sentier descend avant de remonter vers la frontière où se trouve le monument 78 qui marque officiellement la fin du PCT.

nullLa frontière canado-américaine est dégagée sur une largeur de six mètres. Photo : ARForest/ICI Radio-Canada




Le saviez-vous?

Il existe plus de 8000 bornes et points de référence le long de la frontière canado-américaine.

Une percée d'une largeur de six mètres est entretenue le long de la frontière y compris sur les 2172 km qui traversent forêts et broussailles. Le tout est la responsabilité de la Commission de la frontière internationale (Nouvelle fenêtre).

Les grands aventuriers

Si vous faites la randonnée de la portion canadienne du PCT en septembre ou octobre, vous risquez fort de rencontrer les grands aventuriers qui ont quitté la frontière mexicaine quelques cinq mois plus tôt. Vous serez surpris par le petit sac que transportent la plupart d'entre eux et si vous avez envie de leur faire la jasette, ils vous raconteront leurs aventures et mésaventures. Fait inusité, certains se donnent un nom de piste. C'est l'anonymat des aventuriers qui veulent, le temps de quelques mois, laisser une autre vie loin derrière pour une méditation pédestre.


Liens utiles

Association du chemin des crêtes du Pacifique (Nouvelle fenêtre) (en anglais)

Description de la portion canadienne du PCT - BC Parks (Nouvelle fenêtre) (en anglais)

Information au sujet du parc Manning - BC Parks (Nouvelle fenêtre) (en anglais)

Art de vivre