•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Braver « la vieille » sur la rivière Rouge

Georges Beaudry, alias Bonhomme Beaudry, de la Brigade de la rivière Rouge.

La Brigade de la Rivière-Rouge fait revivre le temps des Voyageurs en canot

Photo : ICI Radio-Canada/Carla Oliveira

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les membres de la Brigade de la rivière Rouge, au Manitoba, sont des passionnés de canotage et d'histoire. Ils arpentent des rivières que les voyageurs ont empruntées à l'époque de la traite des fourrures.

Six vaillants brigadiers partagent leur amour de l'histoire et des coutumes d'antan. Carla Oliveira a eu la chance d'embarquer dans leur canot pour explorer la rivière Rouge. Son guide : Georges Beaudry, dans son personnage de Bonhomme Beaudry.

Bien endimanchés dans leur chemise de voyageur et leur ceinture fléchée, on les croirait tout droit sortis d'une autre époque. Ils ne laissent rien de côté pour vivre cette excursion dans le temps : tout y était, du canot en bois aux rituels parfumés de tabac et d'alcool.  

La vieille, c'est la mère de tous les vents. Quand elle dort, on écoute son silence. Mais elle ne reste pas longtemps couchée...

Une citation de :Georges Beaudry, alias Bonhomme Beaudry

C'est une partie de l'histoire qui est ranimée par cette bande de joyeux compagnons, car avant les routes, il y a eu les cours d'eau. Le réseau hydrographique a permis d'explorer tout le continent et de mettre en place des activités commerciales. C'est surtout vrai dans l'Ouest, qui s'est développé avec le commerce des fourrures. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !