•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès Goforth : la fillette morte n'avait que « la peau sur les os »

Tammy et Kevin Goforth sont accusés du meurtre au second degré d'une fillette sous leur protection.

Tammy et Kevin Goforth sont accusés du meurtre au second degré d'une fillette sous leur protection.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Le jury a appris que la fillette de quatre ans morte sous la garde de Tammy et Kevin Goforth ne respirait plus lorsqu'elle est arrivée aux urgences. La petite avait souffert d'un arrêt cardiaque, selon le pédiatre Abdulhafid Ali Essalah, qui a soigné la victime.

M. Ali Essalah l'a décrite comme émaciée et a indiqué qu'elle « avait uniquement la peau sur les os ». Son témoignage vendredi a eu lieu lors du cinquième jour du procès du couple de Regina.  Les Goforth sont accusés du meurtre non prémédité de la fillette et d'avoir causé des lésions corporelles à sa sœur de deux ans.

L'énoncé des faits rapporte que la fillette de quatre ans est morte d'une commotion cérébrale après un arrêt cardiaque sous l'effet de malnutrition et de déshydratation.

Des tests sanguins ont démontré que la fillette de quatre ans était malade pendant un certain temps avant d'être transportée à l'hôpital.

La mère de la petite victime était en larmes tout au long du témoignage.

Les jurés ont également appris lors du témoignage d'un policier jeudi que la petite fille de quatre ans était toute maigre, avec des ecchymoses partout sur son corps. Elle est morte le 2 août 2012.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Saskatchewan

Justice et faits divers