•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC demande de l'aide pour retrouver Gloria Gladue

Gloria Gladue, 44 ans, est portée disparue depuis octobre 2015.

Gloria Gladue, 44 ans, est portée disparue depuis octobre 2015.

Photo : GRC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) demande à nouveau l'aide du public pour retrouver une femme autochtone, qui manque à l'appel depuis plus de trois mois.

Les proches de Gloria Gladue, une Albertaine de 44 ans, ne l'ont pas vue depuis le 9 octobre 2015, alors qu'elle achetait des médicaments dans une pharmacie de Desmarais, en Alberta. Sa famille a rapporté la disparition le 17 novembre.

Sa fille aînée, Nicole Gladue-Weesemat, dit que le 9 octobre, sa mère lui avait envoyé un texto lui disant qu'elle l'aimait, et qu'elle s'ennuyait. « Je n'ai pas répondu sur le coup, peut-être le lendemain, dit-elle. Puis je n'ai pas reçu de réponse. Après quelques jours, nous savions que quelque chose n'allait pas. »

Nicole Gladue-Weesemat dit que sa mère est toxicomane, qu'elle a l'habitude de voyager en autostop, mais qu'elle donne régulièrement des nouvelles à ses sept enfants.

La GRC décrit la disparue comme ayant les yeux bruns et les cheveux foncés. Elle mesure 170 cm et pèse 60 kg. La police dit avoir reçu plusieurs appels la concernant, mais rien de récent. « Nous avons besoin de nouvelles fraîches, dit le caporal Kevin Peterson, sa famille est inquiète et nous voulons l'aider. »

Nicole Gladue-Weesemat a bon espoir que sa mère est en vie, et qu'elle entendra cet appel.

« Nous voulons seulement savoir que tout va bien. Nous t'aimons, tu nous manques, et nous sommes inquiets. Chaque jour, nous prions et nous pensons à toi. »

— Une citation de  Nicole Gladue-Weesemat, fille de Gloria Gladue

Toute personne qui aurait des informations dans ce dossier est priée d'appeler la GRC.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.