•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'unité d'hébergement pour les jeunes en difficulté ferme ses portes à Sept-Îles

L'intervalle à Sept-Îles ferme ses portes définitivement.

L'intervalle à Sept-Îles ferme ses portes définitivement.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Syndicat des techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord dénonce la fermeture de l'unité L'Intervalle à Sept-Îles. Cet établissement accueillait des jeunes en difficulté depuis décembre 2013, afin de les aider à réintégrer leur milieu familial.

Construite au coût de 2,3 millions de dollars, cette unité pouvait héberger cinq jeunes. Faute de personnel, elle avait été fermée temporairement en juin.

L'éducatrice spécialisée Yoannie Santerre, qui a participé à la mise sur pied de l'unité d'intervention, se dit déçue par cette fermeture.

À l'intérieur du programme, jusqu'à 80 % de nos jeunes sont retournés à la maison.

Une citation de :Yoannie Santerre, éducatrice spécialisée

Le président du Syndicat, Yvon Payeur, déplore les conséquences des compressions budgétaires sur les programmes de prévention pour les jeunes en difficulté.

Comme c'est trop souvent le cas, la prévention et les jeunes en difficulté de la région font les frais des compressions en santé.

Une citation de :Yvon Payeur, président du Syndicat des techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux de la Côte-Nord.

Les deux autres unités de vie pour les jeunes en difficulté, l'une pour les femmes et l'autre pour les hommes, seront fusionnées au Pavillon de la Vérendrye, à Sept-Îles. Le nombre de places d'hébergement y sera réduit. Il passera de 23 à 18 places.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Cote-Nord, cette réorganisation s'explique par la baisse du taux d'occupation dans ces unités.

D'après les informations de Diana Gonzalez.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec