•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mère d'un adolescent mort noyé aura accès au rapport de police

La mère de Haven Dubois, Richelle Dubois

La mère de Haven Dubois, Richelle Dubois

Photo : CBC

Radio-Canada

La mère d'un adolescent mort noyé aura accès à une version rédigée du rapport policier, après avoir dormi dans sa minifourgonnette en face du bureau de police à Regina en acte de protestation.

Richelle Dubois déplorait qu'elle n'ait toujours pas été en mesure de voir le rapport de police, huit mois après le mort de son fils, Haven Dubois, 14 ans.

Mardi, le service de police a affirmé que Mme Dubois verrait une copie du rapport, dont certains noms seront enlevés, d'ici une semaine.

Haven Dubois a été retrouvé mort en mai dernier dans un petit ruisseau près de sa résidence, à Regina.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Haven Dubois a été retrouvé mort en mai dernier dans un petit ruisseau près de sa résidence à Regina

Photo : Adam Hunter/Twitter

Haven a été retrouvé mort dans un fossé d'eau peu profonde près de sa résidence à Regina en mai 2015. Le bureau du coroner a déclaré le 5 janvier que la mort était accidentelle, qu'elle a été causée par la noyade et que la consommation de marijuana a été un facteur déterminant.

Toutefois, la remise du rapport du coroner a laissé plusieurs questions sans réponses pour Richelle Dubois. Elle déplore aussi le fait que des rencontres prévues entre elle et les enquêteurs soient continuellement reportées, ce qui l'a menée à s'installer dans sa minifourgonnette devant le bureau policier dans la nuit de lundi à mardi. « J'ai attendu longtemps, je me suis assise chez nous en attendant. Je vais aller m'asseoir [devant la station de police], c'est tout ce que je vais faire. L'attente commence vraiment à me fatiguer », avait-elle dit.

La police a affirmé dès le départ que la mort n'était pas suspecte, mais Richelle Dubois dit qu'elle a toujours des questions. « Il me faut des réponses, dit-elle. Il faut qu'on sache ce qui lui est arrivé. »

La Coalition contre le racisme de la Saskatchewan soutient la famille Dubois dans les démarches.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société