•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme de soutien en ligne de Regina aide les fumeurs à écraser

Des mégots de cigarettes dans un cendrier

Des mégots de cigarettes dans un cendrier

Photo : Reuters/Eric Gaillard

Radio-Canada

Deux chercheurs de l'Université de Regina ont mis sur pied un programme de soutien en ligne pour les personnes qui tentent d'arrêter de fumer. Il n'existe pas, selon eux, assez d'appuis pour les fumeurs qui veulent entreprendre ce processus qui peut s'avérer long et ardu.

Une tentative d'arrêter de fumer sur neuf est un échec, ce qui nous montre qu'il n'existe pas assez de soutien pour la population canadienne qui veut cesser de fumer.

Holly Parkerson, chercheuse, Université de Regina

Le programme nommé Guide to Quit consiste en un guide qui offre des conseils pendant les 28 premiers jours sans nicotine. Selon diverses études, les gens qui réussissent à ne pas fumer pendant 28 jours ont plus de probabilités d'arrêter de façon permanente, dit Holly Parkerson, l'une des chercheuses, candidate au doctorat en psychologie.

Les personnes ayant recours au programme se connectent quotidiennement pour noter leurs défis, leurs envies et les choses qui pourraient leur causer du stress dans l'avenir. Le programme leur donne par la suite des conseils qui sont adaptés à leurs besoins.

Guide to Quit aide également les gens à modifier leur environnement afin de diminuer leur désir de fumer.

N'importe qui peut accéder au programme gratuitement. Depuis le lancement en octobre dernier, plus de 200 personnes se sont déjà inscrites, sans aucune campagne de publicité. Cet intérêt indique aux chercheurs qu'il y a un besoin réel pour un tel soutien. « C'est un développement encourageant pour nous », dit Holly Parkerson.

L'efficacité du programme sera testée au moyen d'un essai clinique. Les chercheurs suivront des fumeurs qui utilisent le programme afin de voir s'ils ont tenu le coup après huit semaines, trois mois et six mois. Ils compareront les résultats à ceux de personnes qui tentent d'arrêter de fumer sans recourir au programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société