•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attentat Ouagadougou: une mission de 48e Nord international compromise

La scène de désolation est encore bien présente devant l'hôtel Splendid de Ouagadougou au lendemain d'une attaque terroriste qui a fait des dizaines de morts et blessés.

La scène de désolation est encore bien présente devant l'hôtel Splendid de Ouagadougou au lendemain d'une attaque terroriste qui a fait des dizaines de morts et blessés.

Photo : La Presse canadienne / AP/Sunday Alamba

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'attentat terroriste contre un hôtel de Ouagadougou, vendredi, pourrait compromettre une mission du 48e Nord international prévue au Burkina Faso en avril prochain.

Avec les informations de Boualem HadjoutiTwitterCourriel

L'organisme de promotion du commerce extérieur en Abitibi-Témiscamingue se préparait à organiser sa troisième mission au Burkina Faso, en Côte-d'Ivoire et au Sénégal avec plusieurs entreprises de l'Abitibi-Témiscamingue.

La mission vise à créer des relations avec des entreprises locales qui travaillent dans le domaine minier. 

« Pour l'instant, c'est un choc ce qu'on a appris en fin de semaine et probablement, ça peut compromettre, je ne dis pas que ça va compromettre, mais ça peut compromettre notre planification et retourner pour une troisième année consécutive », a déclaré la directrice générale Claude Thibault. 

Pour 48e Nord international, la mission aurait permis d'apporter de nouvelles entreprises sur le territoire et leur permettre d'entamer des relations commerciales avec des entreprises burkinaises ou du Sénégal.

« C'est clair qu'un événement comme il vient de se passer peut compromettre les dates pour lesquelles on planifie de faire cette mission », renchérit Claude Thibault.

L'attaque, revendiquée par le groupe Al-Qaïda au Maghreb Islamique, a fait au moins 29 morts, dont six Québécois qui se trouvaient au Burkina Faso dans le cadre d'une mission humanitaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !