•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corridor Resources obtient un an de sursis pour explorer Old Harry

Corridor Ressources obtient un sursis pour le forage à Old Harry

L'entreprise Corridor Resources conserve son permis d'exploration pétrolière sur le site Old Harry, situé dans le golfe du Saint-Laurent à la limite maritime du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador.

L'Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers lui accorde un délai d'un an, soit jusqu'au 14 janvier 2017.

Le permis de Corridor Resources expirait aujourd'hui. Elle avait le choix d'amorcer un premier forage exploratoire, ou de verser la somme de 1 million $ pour obtenir un sursis.

L'Office a choisi d'accorder un sursis sans frais supplémentaire. Selon l'organisme, le délai va permettre la tenue de consultations publiques auprès des communautés concernées, notamment les Premières Nations. 

La Coalition Saint-Laurent dénonce ce sursis d'un an, le troisième accordé à Corridor Resources. Le porte-parole, Sylvain Archambault, croit que Corridor bénéficie d'un traitement de faveur de la part des gouvernements :

Normalement, les compagnies, pour avoir une extension de la durée de leur permis, vont mettre 1 million de dollars en garantie. Et là, à trois reprises, c'est exceptionnel, c'est du jamais vu.

Sylvain Archambault, Coalition Saint-Laurent

La Coalition Saint-Laurent estime que le projet d'exploration à Old Harry est illusoire sur le plan économique, et qu'il pose d'importants risques environnementaux. La compagnie Corridor réserve ses commentaires.

D'après le reportage de Charles Alexandre Tisseyre

Bas-Saint-Laurent

Industrie pétrolière