•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la découverte du chaga, un champignon aux vertus médicinales

chaga-champignon-forets

Le chaga estr econne pour ses propriétés médicinales

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Connaissez-vous le chaga? Si vous marchez en forêt et que vous levez les yeux, vous tomberez peut-être sur ce champignon aux vertus thérapeutiques, qui pousse sur certains arbres, dont le bouleau.

Un texte de Laurence GallantTwitterCourriel

De son nom français polypore oblique, on surnomme le chaga « roi des plantes », « diamant de la forêt », « don de dieu » ou « champignon de l'immortalité », selon l'endroit où l'on se trouve dans le monde.

La popularité de ce champignon forestier est grandissante, notamment dans les magasins de produits naturels et même dans certains cafés, qui servent le chaga sous forme d'infusion. Et pour cause.

Le chaga est reconnu pour ses vertus anticancérogènes et stimulantes pour le système immunitaire, explique André Vézina, ingénieur forestier enseignant à l'Institut de technologie agroalimentaire à La Pocatière.

Écouter l'entrevue avec André Vézina à l'émission Info-Réveil.

Facile à identifier

Le chaga forme sur les arbres une masse à l'extérieur noirâtre, assez facile à reconnaître, explique André Vézina.

C'est tellement noir et foncé, c'est tellement différent des autres champignons que ce serait difficile de se méprendre.

Une citation de : André Vézina, ingénieur forestier enseignant à l'Institut de Technologie Agroalimentaire

Le champignon, semblable à du bois brûlé, demeure un produit de niche, qui peut se vendre de 40 à 100 $ le kilo.

Le chaga s'introduit par les blessures des troncs d'arbres, pour se développer graduellement jusqu'à dépasser la taille d'un pamplemousse, dans certains cas, mentionne André Vézina. La hache est d'ailleurs nécessaire pour le retirer.

L'ingénieur forestier recommande aux cueilleurs de retirer la moitié de la masse trouvée sur l'arbre, pour que la partie restante du champignon forestier poursuive sa croissance.

Les connaisseurs affirment même que l'hiver est la saison optimale pour cueillir le chaga, sur le plan des propriétés médicinales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec