•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une équipe chirurgicale saskatchewanaise s'envole pour le Guatemala

Les chirurgiens et infirmières saskatchewanais comptent faire 30 chirurgies au Guatemala

Les chirurgiens et infirmières saskatchewanais comptent faire 30 chirurgies au Guatemala

Photo : Shutterstock

Radio-Canada

Une infirmière de Moose Jaw poursuit son rêve en se rendant au Guatemala avec une équipe médicale pour effectuer des opérations chirurgicales.

Le groupe composé de médecins ainsi que d'autres infirmières et dont elle a organisé le voyage compte faire au moins 30 interventions lors de son séjour dans un hôpital et orphelinage de Patzun au Guatemala du 13 au 21 février.

Cela fait des années que Jackie Wilson rêve d'aider les moins fortunés. C'est l'une des raisons pour lesquelles elle est devenue infirmière. Mais la vie l'a menée ailleurs : elle s'est mariée pendant ses études universitaires et a eu des enfants peu de temps après.

Maintenant, ses enfants sont assez âgées pour qu'elle se sente à l'aise de les quitter pendant une semaine. 

Jackie Wilson réalise son rêveAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jackie Wilson réalise son rêve

Photo : Jackie Wilson

En 2014, elle a planifié un voyage d'intervention médicale au Burkina Faso, mais l'épidémie d'Ebola l'a forcée à l'annuler. Toutefois, un homme au Guatemala qui avait entendu parler du voyage africain l'a appelée, et lui a suggéré de venir aider son pays.

Finalement, Jackie Wilson a décidé de partir avec son équipe à Patzùn, où un hôpital de 24 lits géré par des soeurs a besoin d'un chirurgien.

« Elles ont une liste de patients qui pourrait bénéficier d'une intervention, mais elles n'ont pas de moyen pour le faire », dit Jackie Wilson. L'infirmière prévoit que la plupart des opérations seront des traitements de hernie et des ablations de vésicules biliaires. 

Le personnel sanitaire va devoir en premier vérifier que les patients sont en assez bonne santé pour subir une opération chirurgicale. « Le Guatemala a un grand écart entre les riches et les pauvres. Les patients qu'on va traiter sont les plus pauvres des pauvres », dit Jackie Wilson. « Si personne ne va là pour les aider, ils ne pourront pas aller ailleurs pour avoir leur opération. »

L'équipe veut rembourser l'hôpital guatémaltèque pour tout le matériel dont elle aura besoin. Elle compte également apporter certains morceaux d'équipement qui ne sont pas disponibles au Guatemala. 

Les médecins et infirmières collectent en ce moment des fonds pour financer leur voyage. Ils ont mis sur pied en ligne une page GoFundMe à cette fin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société