•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Regina contre la vérification des antécédents judiciaires des candidats

La Ville de Regina votera lundi pour son budget de l'année prochaine.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

La vérification des antécédents judiciaires des candidats aux prochaines élections municipales et scolaires de Regina ne devrait pas être obligatoire, selon la Ville de Regina.

Il est important de remettre les antécédents judiciaires en perspective, soutient la secrétaire adjointe à la Ville de Regina, Erna Hall.

« Certaines personnes pourraient, disons, avoir été impliquées dans une altercation dans un bar lorsqu'elles étaient jeunes, résume-t-elle. Elles ont payé leur dette à la société. C'est le genre d'information qui va ressortir lors d'une vérification ».

« Avoir des antécédents judiciaires n'empêche pas de se présenter aux élections, ajoute-t-elle. Si les gens [citoyens] veulent avoir cette information, ils n'ont qu'à le demander aux candidats eux-mêmes ».

Le conseil municipal de Regina rendra une décision définitive le 25 janvier prochain.

En 2012, la vérification des antécédents judiciaires avait été recommandée par un comité de la Ville de Regina, mais la proposition avait été rejetée par le conseil municipal.

À l'époque, les conseillers disaient que la vérification des antécédents judiciaires n'était pas assez précise.

La Ville de Saskatoon abonde dans ce sens et n'entend pas obliger les candidats à faire vérifier leurs antécédents judiciaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits