•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Création, une pièce de théâtre avant-gardiste à l'USB

La creation

La troupe de théâtre les Chiens de soleil de l'Université de Saint-Boniface présente un spectacle théâtrale inspiré par les oeuvres de Monique Larouche

Photo : Université de Saint-Boniface

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La troupe de théâtre les Chiens de soleil de l'Université de Saint-Boniface présente La Création, une pièce de théâtre expérimentale créée à partir des toiles de l'artiste peintre Monique Larouche, du 20 au 23 janvier.

Un texte de Denis ChamberlandCourriel

L'aventure a commencé lorsque l'artiste peintre Monique Larouche a approché l'Université de Saint-Boniface afin d'y exposer sa nouvelle série de toiles portant sur la création de l'univers. De fil en aiguille, c'est le responsable du Service d'animation culturelle Yan Dallaire qui a eu l'idée de créer une pièce de théâtre inspirée des peintures.

« On s'est dit que ça serait le fun de mixer le projet artistique avec un projet théâtral, ça ferait quelque chose de nouveau. »

— Une citation de  Yan Dallaire, responsable du Service d'animation culturelle à l'Université de Saint-Boniface

Le projet fait fureur et attire l'attention d'une bonne douzaine de comédiens et comédiennes de l'université. Avec l'aide de la metteuse en scène Marie-Ève Fontaine, le groupe vit, depuis les 3 derniers mois, une expérience artistique que l'on pourrait qualifier de nébuleuse parce qu'il n'y a pas de texte.

« Là, ça devient épeurant parce qu'on n'a pas de méthode, de tradition pour créer quelque chose à partir des peintures »

— Une citation de  Marie-Ève Fontaine, metteuse en scéne

Selon Marie-Ève Fontaine, c'est à travers une série d'exercices, de jeux et d'improvisations rattachées aux thèmes de l'univers pictural de Monique Larouche que le squelette de la pièce a pris forme.  Aux dires des artistes, le processus était enrichissant et gratifiant.

« Il n'y a pas de mauvais déroulement, parce que tu essaies des choses pis si ça ne marche pas tu recommences et si ça marche, tu le mets dans le texte »

— Une citation de  Émilie Beaudry Lévesque, comédienne

« Tout le monde y a apporté sa sauce et c'est comme ça qu'on va avoir un produit unique qui est à l'opposé des autres pièces de théâtre que vous aurez déjà vues. »

— Une citation de  Jimmy Chabot, comédien

Les peintures qui ont inspiré la pièce

L'univers pictural de Monique Larouche est composé d'une série de 18 toiles qui représente l'univers en 3 volets, la genèse, la science et la vision de l'artiste. Ses oeuvres seront intégrées au décor de la pièce présentée par les Chiens de soleil.

Monique Larouche

Reportage sur les oeuvres de Monique Larouche qui ont servi de trame de fond pour la pièce de théâtre la création, présenté par la troupe les Chiens de soleil à l'université de Saint-Boniface.

Photo : ICI Radio-Canada

« On avait les peintures comme point de départ, mais on ne se limitait pas non plus aux thèmes qui nous proposaient. On jouait sous le parapluie de la création et ça nous a permis d'explorer d'autres façons d'interpréter le début du monde. »

— Une citation de  Marie-Ève Fontaine, metteuse en scène

De son côté, Yan Dallaire croit que ce genre de projet est important pour les jeunes et cela, peu importe le résultat. Selon lui, c'est le processus qui est important, car c'est ce dernier qui sert de formation pour les jeunes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !