•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget de l'Alberta en 2016 : la ministre Shannon Phillips appréhende des choix difficiles

Shannon Phillips, ministre de l'Environnement de l'Alberta.
Shannon Phillips, ministre de l'Environnement de l'Alberta. Photo: CBC
Radio-Canada

La ministre de l'Environnement de l'Alberta, Shannon Phillips, dit que son gouvernement s'inquiète énormément de l'impact de la chute des prix du pétrole sur les finances de la province.

Le gouvernement néo-démocrate n'exclut pas des compressions de dépenses dans son prochain budget et des retards dans la réalisation de certaines de ses promesses électorales. « C'est possible qu'il en résulte des retards dans les projets et les initiatives de tous les ministres », a expliqué Shannon Phillips, lundi. « Tout est mis sur la table en vue des délibérations budgétaires. Nous avancerons avec précaution et prudence. »

Le budget présenté l'automne dernier se basait sur un baril de pétrole à 50 $US en 2015-2016 et à 61 $US en 2016-2017. Actuellement, le baril se vend à environ 30 $US.

En décembre, l'agence Standard and Poor's a baissé la cote de crédit de l'Alberta en raison des faibles prévisions de revenus de la province et de l'augmentation du poids de sa dette.

La ministre Phillips a souligné que la chute des prix du pétrole montre qu'il est impossible de bâtir une économie sur une seule marchandise. « L'important ici, c'est que les Calgariens et les Albertains traversent des moments très difficiles et cela démontre le besoin de diversifier l'économie », a-t-elle dit, ajoutant que la province était en mesure de se relever de sa situation difficile actuelle.

Shannon Phillips a rappelé que le gouvernement s'est engagé à dépenser pour les infrastructures, la création d'emplois, la diversification, les métiers spécialisés et l'éducation postsecondaire.

Le chef intérimaire du Parti progressiste-conservateur, Ric McIver, a de son côté insisté sur l'impact des prix du pétrole sur la dette de l'Alberta. « Le prix faible du pétrole doit inciter le gouvernement à gérer les dépenses pour que la dette reste contrôlable », a-t-il dit.

Alberta

Politique provinciale