•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vacances en Challenger : Justin Trudeau remboursera les Canadiens

Justin Trudeau avec le premier ministre Timothy Harris (g) et Mark Brantley, le ministre des Affaires étrangères de St-Kitts et Nevis.

Justin Trudeau avec le premier ministre Timothy Harris (g) et Mark Brantley, le ministre des Affaires étrangères de St-Kitts et Nevis.

Photo : cbc/St Kitts and Nevis Observer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Justin Trudeau a promis de rembourser aux Canadiens l'équivalent d'un aller-retour en classe économique aux îles Saint-Kitts-et-Nevis pour chaque membre de sa famille qui l'a accompagné sur le vol Challenger du gouvernement pendant la période des Fêtes pour un séjour dans ce pays des Antilles. 

Justin Trudeau était accompagné de son épouse et de ses trois enfants.

Le ministère de la Défense n'a pas voulu indiquer le temps de vol entre Ottawa et Saint-Kitts-et-Nevis, mais le Challenger utilisé coûte 14 400 $ pour chaque heure en vol, ce qui signifie plusieurs dizaines de milliers de dollars pour ce voyage.

Justin Trudeau a défrayé les coûts de ce séjour d'une dizaine de jours. Des amis de la famille étaient aussi invités. Ils ont voyagé sur des vols commerciaux, à leurs frais.

Le premier ministre ne peut voyager sur des vols commerciaux pendant son mandat pour des raisons de sécurité.

Le premier ministre Trudeau a par ailleurs rencontré son homologue de Saint-Kitts-et-Nevis, Timothy Harris. Lors de cet échange, le premier ministre Trudeau a réitéré les préoccupations canadiennes en matière d'immigration, a indiqué son bureau.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !