•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les clients d’Hydro-Québec privés d’électricité presque tous rebranchés

L'automne en janvier : un reportage de Michel Marsolais

Hydro-Québec avait rebranché lundi soir la vaste majorité de ses clients privés d'électricité en raison des vents violents qui ont balayé la province dimanche et lundi.

Vers 21 h, un peu moins de 4000 clients de la société d'État étaient toujours privés d'électricité, les régions de l'Estrie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de Montréal étant les plus touchées. Au plus fort des pannes, ils étaient plus de 60 000.

La porte-parole d'Hydro-Québec, Ariane Connor, affirme que plusieurs équipes travaillaient d'arrache-pied pour rétablir le courant rapidement.

Un mur de briques s'est effondré à l'angle des rues Ontario et Dorion.Un mur de briques s'est effondré à l'angle des rues Ontario et Dorion. Photo : Charles Contant/Radio-Canada

Le rétablissement de l'électricité dépendra de chaque secteur, a-t-elle cependant précisé, car si les rebranchements vont bon train, le vent, qui persiste, entraîne d'autres pertes de courant.

C'est une situation « au cas par cas », a expliqué Mme Connor.

Une voiture a été endommagée par la chute des briques à l'angle des rues Ontario et Dorion.Une voiture a été endommagée par la chute des briques à l'angle des rues Ontario et Dorion. Photo : Charles Contant/Radio-Canada

Les vents ont causé des dégâts matériels dans la grande région de Montréal, où des murs de briques se sont effondrés. Le vent a notamment provoqué une pluie de briques à l'angle des rues Ontario et Dorion. L'effondrement est survenu en pleine nuit et personne n'a été blessé. Une voiture a tout de même été endommagée par la chute de briques.

Des résidents du quartier ont entendu un fort bruit « comme une explosion », selon des témoins.

Le sommet de ce mur de briques s'est effondré sur la chaussée à l'angle des rues Ontario et Dorion.Le sommet de ce mur de briques s'est effondré sur la chaussée à l'angle des rues Ontario et Dorion. Photo : Charles Contant/Radio-Canada

L'âge des structures ou une mauvaise conception peuvent être à l'origine de l'effondrement d'un mur de briques.

Les vents forts qui ont soufflé toute la nuit ont également amené un système qui a refroidi les températures d'une dizaine de degrés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Environnement